RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Luxembourg

Vivalia : quatre à six mois pour retrouver un système complètement opérationnel

03 juin 2022 à 16:49Temps de lecture1 min
Par Jordane Meyer

L’intercommunale Vivalia a fait le point sur sa situation, trois semaines après la cyberattaque dont elle a été victime. Les blocs opératoires refonctionnent mais il faudra plusieurs mois pour que les hôpitaux retrouvent une certaine normalité.

Après Arlon puis Marche, ce sont les blocs opératoires de Libramont puis de Bastogne qui pourront à nouveau accueillir des patients. Le pire semble derrière l’intercommunale selon Yves Bernard, directeur général : "L’adrénaline est redescendue. La crise a été appréhendée de manière professionnelle. Trois semaines après l’attaque, la fatigue se fait sentir et nous devons gérer cela également."

Pour revenir à un système complètement opérationnel par rapport à ce qu’il était avant la crise, il faudra quatre à six mois. En ce qui concerne les données des patients, les autorités ne peuvent pas affirmer à 100% qu’elles n’ont pas fuité. "Nous le disons depuis le début, nous ne pensons pas que les données ont été divulguées, reprend le directeur général. Le risque 0 n’existe pas et nous n’en mettrons pas notre main au feu, mais nous allons être très très prudents et jusqu’à preuve du contraire, rien ne va dans ce sens pour le moment. Si notre directeur informatique n’avait pas eu le réflexe de couper l’ensemble de nos serveurs vis-à-vis de l’extérieur, nous serions sans doute dans une situation encore plus complexe."

L’intercommunale ne communique toujours pas sur la rançon réclamée par les hackeurs et ne dit pas si celle-ci a été payée ou non. La justice suit son cours.

Sur le même sujet

Cyberattaque chez Vivalia : sept semaines après, tous les secteurs n’ont pas redémarré

Regions Luxembourg

Articles recommandés pour vous