RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Luxembourg

Vivalia : les urgences s'adaptent à la période estivale

Les urgences s'adaptent à la période estivale et à l'afflux de touristes.
17 août 2022 à 17:06 - mise à jour 17 août 2022 à 17:26Temps de lecture2 min
Par Anne Lemaire

Les vacances d’été touchent à leur fin mais les touristes sont toujours bien présents dans nos contrées. Des touristes qui peuvent se blesser ou tomber malades. En province de Luxembourg, les services des urgences des hôpitaux doivent en tenir compte.

N’est-ce pas trop compliqué alors que ces hôpitaux gérés par l’intercommunale Vivalia, souffrent – comme ailleurs – de pénurie de personnel et qu’en plus, ils ont subi une cyberattaque en mai dernier ?

Le Docteur Jérôme Jobé, le coordinateur des services des urgences de Vivalia se veut rassurant :

" Evidemment, les urgences étant prioritaires, les services informatiques ont très vite restauré toutes les fonctions essentielles à la prise en charge des patients dans la meilleure qualité et surtout la meilleure sécurité possible. Et donc très rapidement, dans les semaines qui ont suivi la cyberattaque, on a pu récupérer l’informatique nécessaire au fonctionnement du service et heureusement, au début de l’été quand on a commencé à rencontrer les différents patients liés aux activités plus estivales, l’essentiel de nos fonctions informatiques était déjà restauré. "

 

Moins de patients Covid

Durant l’été, si le nombre de patients n’augmente pas nécessairement, les pathologies diffèrent. " On voit un peu plus de patients victimes de traumatismes sur des chutes à vélo par exemple, des blessures lors de marche ou de jogging dans les forêts, on a également beaucoup de jeunes qui viennent des camps scouts, on rencontre parfois des problèmes de type gastro-entérite, en lien avec une hygiène parfois un peu défectueuse sur certains camps.

Maintenant, comme on s’éloigne quand même des périodes d’épidémies qu’on a connues récemment, on a un peu moins de patients liés à des problèmes infectieux, Covid, grippe ou autres. 

Au final, on n’a donc  pas plus de patients pendant l’été que pendant le reste de l’année. "

Des jeunes médecins en renfort

Néanmoins, pour permettre aux équipes de soignants de souffler un peu pendant l’été et de prendre des congés, de très jeunes médecins viennent en renfort. " On fait appel à des très jeunes médecins que nous appelons les " Baby Docs " – bébé docteur – ce sont des jeunes médecins qui viennent de terminer leurs études de médecine fin juin et qui vont entreprendre une spécialisation qui débutera pour les universités début octobre, et donc pendant les 3 mois, juillet, août et septembre, ces jeunes médecins viennent nous aider dans nos équipes et acquérir une première expérience professionnelle. Ils ont beaucoup d’enthousiasme et beaucoup de motivation,  c’est vraiment une plus-value pendant l’été pour permettre aux équipes qui travaillent toute l’année, et bien, de prendre un peu de repos et de souffler un petit peu ", conclut le Dr Jobé.

Articles recommandés pour vous