Viva for Life

Viva for Life : les enfants ont investi la place de Bertrix mercredi pour la journée des enfants

Les enfants parlent aux adultes

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

D’année en année, nous avons de nombreux organisateurs de défis qui se mobilisent au profit de Viva for Life. Les écoles représentent une grande partie d’entre eux. Nous sommes allés à la rencontre de Marie, professeure au Collège Jean XXIII Parmentier de Woluwe Saint-Pierre.

Chaque année, le Collège Jean XXII organise une action de Noël et cette fois-ci, le corps professoral a décidé de le faire au profit de Viva for Life. Une manière pour eux de faire une activité avec les enfants et aussi d’aborder le sujet de la précarité.

“Nous avons la chance d’être dans une école où les enfants ne connaissent pas de très près la précarité, cependant, avant de venir dans cette école nous avons travaillé dans d’autres écoles où la précarité infantile était beaucoup plus visible. C’est pourquoi il nous semblait important de participer à Viva for Night, comme disent certains de nos élèves.”

Depuis lundi, les élèves de maternelle et de primaire ont mis la main à la pâte pour organiser une vente de pâtisseries de Noël fait maison durant 3 jours. A la carte : des biscuits de Noël, des tartes, des crêpes, des cupcakes, et la liste est encore longue. L’école a également fait du chocolat chaud en plus pour plus de plaisir.

“Nous avons demandé aux enfants de venir avec des pâtisseries qu’ils ont faites avec leur famille. Chaque cycle avait son jour de vente : lundi les maternelles, mardi les 1,2 et 3e primaires et mercredi les 4,5,6. On voulait bien séquencer pour ne pas avoir de trop. Mais au final on va faire une journée supplémentaire.

La vente se déroule du lundi 19 décembre au mercredi 21 décembre après les cours, dans la cour de récréation à l’école. L’objectif que Marie et ses collègues s’étaient fixé un objectif de 250€. Ce mercredi soir, l’objectif est déjà triplé ! Et il reste encore une vente ce jeudi à la récréation.

Si tout ne se vend pas jeudi, les pâtisseries restantes seront déposées dans une association ou à un frigo solidaire.

Au-delà de la mobilisation, c’est aussi une occasion pour les professeurs d’aborder avec les enfants le sujet de la précarité. “Ils sont conscients que Viva for Life existe. On leur a expliqué ce que c’était et ils ont des ateliers dessus. De plus, beaucoup d’enfants et les parents se sont cotisés pour offrir une pâtisserie à un enfant qui n’avait pas de monnaie. J’ai entendu un enfant dire “on fait comme Viva for Life, on partage nos pâtisseries avec ceux qui ne peuvent pas en avoir. Ça fait chaud au cœur ! explique Laure, une autre professeure du Collège.

Une belle histoire de solidarité ! Surtout lorsque l’on sait que dans une classe de 20 élèves, 6 sont en précarité.

Vous aussi soutenez Viva for Life.

Loading...

Jusqu’au 31 décembre 2022, tout don de minimum 40€ vous donne droit à une déduction fiscale de 45%.

En faisant un don de 100€ par exemple, vous paierez en réalité 55€.

Inscrivez-vous à la newsletter Viva for Life

Le temps de l’opération, suivez nos animateurs dans le cube de Viva for Life et soyez informé des défis réalisés.

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous