RTBFPasser au contenu

BD - Accueil

Virus – Incubation

Virus

 

Quoi de plus paisible qu’une croisière sur un paquebot voguant sur la grande bleue ? Sauf qu’à son bord, se trouve Guillaume. Guillaume travaille dans un labo qui fait mumuse avec les virus, les mélange, les dote de capacités nouvelles, bref prépare en secret de vilaines armes biologiques bien létales, et Guillaume a été contaminé. Aussitôt la chose connue, les autorités tentent de cacher le problème d’abord, de le résoudre ensuite. Mais à bord, la panique commence à monter d’autant que les premières victimes apparaissent.

 

Virus est un vrai techno suspense dans la lignée du « Virus » – Outbreak en anglais de Robin Cook avec qui il partage le titre mais non l’histoire. En d’autres termes, on entre dans un univers bien flippant de contamination virale, de manipulations génétiques et bien sûr de scénario catastrophe. Avec comme scénariste Sylvain Ricard – lui-même ingénieur chercheur en génétique humaine —, on est assuré d’une certaine crédibilité des affirmations du bouquin. Comme en plus il s’y entend en matière de suspense (on se souviendra du diptyque Ni terre ni mer chez Dupuis) on prend un vrai plaisir à la lecture des 110 pages de ce premier tome de trois. On notera encore le fort intéressant dossier de 13 pages intitulé « Virus, l’arme invisible » qui clôt l’album  et les quelques planches teaser de la suite.

Coté dessin, c’est Rica qui assure la mise en scène et là le bât blesse. Pourquoi ces personnages aux traits déformés, exagérés jusqu’au grotesque ? Autant les décors et les attitudes sont sans défauts, autant les visages des personnages semblent rivaliser de laideur et d’artificialité. Un choix graphique vraiment dommage car le bonhomme ne manque pas de talent.

 

Bref : un excellent scénario mais un dessin discutable.

 

TITRE : Virus – Incubation

AUTEURS : Rica (D) et Ricard (S)

EDITEUR : Delcourt

 

Cotation Mon Petit Neuvième : 3,5 / 5

 

Denis MARC

Virus
Virus Delcourt - 2019

Articles recommandés pour vous