Virgin Galactic prête à envoyer dans l'espace des touristes

RTBF

© RTBF

06 déc. 2009 à 09:33Temps de lecture2 min
Par AFP/RTBF

Au beau milieu de paysages lunaires de Mojave, dans l'ouest des Etats-Unis, Richard Branson, l'ingénieur aérospatial américain Burt Rutan et les responsables de Virgin Galactic présenteront à la presse SpaceShipTwo, une navette pouvant embarquer deux pilotes et six passagers.

"Offres spéciales pour l'Islande, la Thaïlande et... l'espace orbital", promet Hurley Travel Experts à Portland, dans l'Oregon, l'une des 50 agences de voyages choisies aux Etats-Unis pour vendre les voyages de Virgin Galactic.

La société de Branson, déjà propriétaire d'une compagnie aérienne "classique", assure avoir reçu 40 millions de dollars d'avances de la part de 300 touristes décidés à tenter l'aventure. Les premiers essais sont prévus pour 2010 et les premiers vols commerciaux entre 2011 et 2012.

Les experts aérospatiaux sont convaincus que les vols dans l'espace constitueront la prochaine génération de vols commerciaux.

Mais pour l'heure, l'expérience est réservée à une clientèle qui, en plus d'être aventurière, doit aussi être capable de débourser 200.000 dollars pour un vol de 2H30, décollage et atterrissage compris.

Mais "l'histoire des transports montre que, lorsqu'il est possible de raccourcir le temps de voyage, le marché s'agrandit et rend l'activité prospère", assure à l'AFP Charles Chafer, directeur de Space Services, l'entreprise spécialisée dans les funérailles spatiales qui avait envoyé dans l'espace, en 2007, les cendres de l'acteur James Doohan -- Scotty dans la serie "Star Trek".

"Dans un premier temps, les vols spatiaux seront rares et chers -- comme ce fut le cas à l'aube de l'aviation -- mais avec le temps, disons une centaines d'années, aller d'un endroit à l'autre de la Terre en utilisant des navette spatiales, devrait devenir la routine", estime-t-il.

Pour illustrer le potentiel de croissance de ces vols, Susan Schonfeld, porte-parole de Space Services, précise que lors des premières funérailles spatiales en 1997, "les cendres de 27 personnes" avaient été transportées. Aujourd'hui, l'entreprise transporte les restes de "centaines de personnes".

Lundi, dans le désert de Mojave, situé à 150 km au nord de Los Angeles, où se trouve l'entreprises de Burt Rutan, Scaled Composites, le public découvrira le design minimaliste de SpaceShipTwo.

La navette sera transportée dans l'espace par "Eve", une fusée d'une longueur de 42,7 mètres, et qui pourra voler à une altitude d'un peu plus de 15 kilomètres (50.000 pieds).

Une fois arrivée à l'altitude de 50 000 pieds, la fusée et la navette se sépareront, et les "touristes" se retrouveront en apesanteur pendant cinq minutes, dans une cabine percée de hublots sur les côtés et au plafond.

"L'être humain cherche toujours (une nouvelle) frontière et l'espace est vraiment la prochaine pour l'humanité", conclut Charles Chafer.


AFP

Sur le même sujet

Crash du vaisseau SpaceShipTwo: un pilote est mort, l'autre grièvement blessé

Chine: en 5 minutes, les "vols pour l'espace" ont été vendus en ligne

Articles recommandés pour vous