RTBFPasser au contenu

Vingt suspects impliqués dans un vaste trafic de drogue arrêtés en Belgique et aux Pays-Bas

Un chien détecteur de drogue en action lors d’un contrôle douanier à Anvers. Photo d’illustration
24 nov. 2021 à 14:011 min
Par Belga

La police judiciaire fédérale d’Anvers a mené ces derniers jours une vingtaine de perquisitions en Belgique et aux Pays-Bas dans le cadre d’une affaire internationale portant sur un trafic de cocaïne dans le port d’Anvers. Vingt suspects ont été appréhendés et quatre autres suspects ont été placés sous mandat d’arrêt international.

Une enquête de 15 mois

Selon le parquet d’Anvers, l’enquête a débuté pendant l’été 2020 après l’interpellation d’un vigile travaillant pour une entreprise du port. L’homme avait toutefois réussi à s’échapper en sautant sur un quai, non sans avoir alerté ses complices. Entre-temps, ces derniers avaient essayé de vider une partie de la cocaïne stockée dans un conteneur. Ils avaient cependant dû fuir à l’arrivée de la police. Le conteneur en question renfermait encore 476 kg de cocaïne.


►►► À lire : Port d’Anvers, les saisies de cocaïne multipliées par 14 en huit ans, grâce à la collaboration internationale


L’enquête a établi un lien avec un gang néerlandais, qui aurait reçu l’aide d’un agent de sécurité corrompu. Des informations obtenues via le célèbre réseau de communication Sky ECC ont alors permis d’identifier le groupe de malfaiteurs.

Ces derniers jours, la police a pu arrêter treize suspects en Belgique et sept autres aux Pays-Bas. Quelque 150 policiers belges et néerlandais ont pris part à cette opération. Les enquêteurs ont également saisi trois véhicules, des objets de luxe tels que des montres, 36.000 euros en liquide ainsi que des armes. Plusieurs comptes et placements ont été gelés et des biens immobiliers ont été saisis.

Sur le même sujet

06 déc. 2021 à 16:51
1 min
04 déc. 2021 à 06:00
1 min

Articles recommandés pour vous