RTBFPasser au contenu

Jupiler Pro League

Vincent Kompany voulait Thomas Vermaelen comme adjoint : "Je suis arrivé un an trop tôt et il voulait encore être joueur"

Vincent Kompany voulait Thomas Vermaelen comme adjoint : "Je suis arrivé un an trop tôt et il voulait encore être joueur"
21 janv. 2022 à 14:452 min
Par Jérôme Jordens

Anderlecht se déplace à Malines ce dimanche pour tenter de rebondir après son nul face au Standard le week-end dernier. Vincent Kompany était donc présent en conférence de presse ce vendredi. Mais l’information du jour c’était bien évidemment la retraite de Thomas Vermaelen qui rejoint le staff de Roberto Martinez chez les Diables Rouges.

Une nouvelle qui a forcément entraîné des questions auxquelles le coach mauve a accepté de répondre : "Je n’aime pas m’écarter du match à venir lors de mes conférences de presse, mais pour Thomas je fais une exception".

Il faut dire que Vincent Kompany tient en haute estime celui avec qui il a partagé la défense des Diables Rouges durant de nombreuses années : "Il a fait une carrière énorme. Elle a sans doute été sous-estimée parce que, comme moi, il a connu de nombreuses blessures. Mais il a joué à Arsenal et à Barcelone. Ce n’est pas seulement un grand joueur mais également un exemple".

Le coach anderlechtois soulignait surtout l’abnégation de l’ancien capitaine d’Arsenal à toujours se relever malgré les difficultés : "Quelle merveilleuse carrière. J’ai eu de la peine pour lui après toutes ces blessures, mais il est toujours revenu. Son talent est souvent sous-estimé. Quand il était en forme, il était un joueur vedette à côté de Piqué à Barcelone. Chapeau qu’il ait fait une si longue carrière malgré ces blessures".

Et avec toute l’expérience accumulée au fil des années, Thomas Vermaelen serait intéressant pour n’importe quelle équipe. Vincent Kompany voulait d’ailleurs faire de Verminator son adjoint à Anderlecht : "Je suis arrivé un an trop tôt et il voulait encore être joueur. Il a fait un choix qui lui convient. Dans un club, c’est tous les jours du matin au soir avec la pression de gagner toutes les semaines. Avec les Diables, il aura droit à un peu de repos mérité avec sa famille avant de se concentrer sur la Coupe du monde. Il peut apporter quelque chose au groupe et va apprendre beaucoup auprès de Roberto Martinez".

Malgré la déception de ne pas avoir réussi à attirer le gaucher, Vincent Kompany est ravi pour les Diables Rouges : "Grâce à toute son expérience, il s’intégrera au poste de manière très naturelle. Chez les Diables Rouges, il apprendra beaucoup, mais pas seulement. Je pense aussi qu’il peut contribuer à ce que le groupe franchisse une étape supplémentaire. En tant que coéquipier, il était phénoménal. Je ne peux pas exprimer assez mes louanges. C’est un choix fantastique de Roberto Martinez".

Thomas Vermaelen suit donc Vincent Kompany dans sa volonté de devenir entraîneur et est le deuxième diable de la génération dorée à se lancer dans cette voie. Ce n’est pas un hasard pour Vincent Kompany, qui pense que cela va encore arriver souvent dans le futur : "Si tout le lot qui a travaillé dans des clubs de haut niveau et avec les meilleurs entraîneurs du monde nous suit, nous pouvons vraiment faire passer le football belge au niveau supérieur. J’espère que beaucoup d’entre eux finiront en Jupiler Pro League et Thomas ne sera certainement pas le dernier à se reconvertir en tant qu’entraîneur."

Articles recommandés pour vous