Jupiler Pro League

Vincent Kompany avant Seraing : " Anderlecht n’a pas encore le luxe d’être arrogant "

Vincent Kompany avant Seraing : " Anderlecht n’a pas encore le luxe d’être arrogant "

© Belga

10 déc. 2021 à 13:48 - mise à jour 10 déc. 2021 à 14:46Temps de lecture2 min
Par Erik Libois

A 24 heures du déplacement de championnat à Seraing, où Anderlecht s’était qualifié aux tirs au but en Coupe de Belgique voici dix jours, Vincent Kompany a fait le point de la situation côté mauve. Le Sporting reste sur deux victoires en championnat et une qualification en Coupe.

A Anderlecht, c’est toujours la même chose : c’est le prochain match qui décide de l’ambiance au sein du club, si elle est sereine ou pas " commente le coach mauve. " C’est difficile de bâtir une culture de la gagne : cela prend du temps et ce groupe n’y est pas encore, mais on y travaille. Car quand on s’en rapproche, il ne faut rien lâcher et changer ses comportements car c’est là qu’on se fait piéger. On n’a pas le luxe d’être arrogant pour l’instant… pas encore. On doit se récompenser nous-mêmes en alignant les prestations et les résultats. "

Après une période difficile, le Sporting est aujourd’hui remonté à la 4e place, synonyme de Play-Offs 1. Grâce à davantage de réalisme, notamment défensif.

Les principes de jeu restent toujours les mêmes : créer offensivement et devenir hermétiques défensivement. Le noyau comprend 12 nouveaux joueurs rien que dans le secteur offensif par rapport à la saison écoulée, et ils se comprennent de mieux en mieux. Le chantier offensif progresse, le défensif aussi, mais chaque match a son histoire : il faut acquérir de la constance, mais je constate que ça vient et que notre progression globale est positive. D’ici la trêve, il reste 5 matches, puis viendra le mercato… mais je ne travaille pas avec un plan caché : je compte sur chacun de mes joueurs, je fais des choix, mais chacun obtient des minutes et a son importance. Je constate aussi que physiquement, mon noyau réagit bien au calendrier chargé et aux terrains difficiles. "

Vincent Kompany avant Seraing : " Anderlecht n’a pas encore le luxe d’être arrogant "
Vincent Kompany avant Seraing : " Anderlecht n’a pas encore le luxe d’être arrogant " © Tous droits réservés

"En Europe, les clubs belges doivent se regrader dans la glace"

Rayé du tableau européen en début de saison par Vitesse Arnhem, Vincent Kompany a aussi suivi de près, cette semaine, les mésaventures des clubs belges sur la scène continentale.

Je ne vais pas m’exprimer sur le format des nouvelles Coupes d’Europe, mais il est un fait que la densité augmente chez les adversaires. Le cas de Bruges est particulier car le Club était versé dans un groupe incroyable. Mais en dessous du G5, tous les pays moyens ont progressé dans la méthodologie du football et chacun se tient de près. Il y a partout de l’intensité, de la vitesse, de la puissance et du pressing. Chaque équipe belge doit se regarder dans le miroir et travailler... Mais il est fini le temps où tirer un adversaire suisse ou autrichien était une bonne affaire. Mais je ne m'inquiète pas: le football belge recèle encore assez de talent et de ressources financières pour se relever rapidement et effacer très vite cette mauvaise passe. "

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous