Jupiler Pro League

Vincent Kompany amer après la défaite d’Anderlecht : "Nous ne sommes pas les seuls à devoir faire des progrès"

Le coach anderlechtois était déçu par les décisions prises.

© Virginie Lefour – Belga

23 mai 2021 à 19:34Temps de lecture1 min
Par Raphaël Deby

Après la défaite d’Anderlecht face à l’Antwerp (1-0), Vincent Kompany s’est arrêté au micro d’Eleven Sports pour revenir sur la rencontre et le futur du Sporting.

L’ancien Diable rouge est d’abord revenu sur l’exclusion de Miazga et le but de Lamkel Zé : "Deux moments cruciaux bien sûr… Ce qui me dérange le plus, c’est que ces décisions ont été prises très rapidement. Miazga ne devait pas retourner si vite aux vestiaires. Lorsque le but a été marqué, ils ont immédiatement désigné le rond central. Eh bien, maintenant, je peux presque en rire. Permettez-moi de dire que mon équipe doit faire des progrès, mais que nous ne sommes pas les seuls. Je peux écrire une lettre avec une centaine de choses qui peuvent et doivent être améliorées de manière simple. L’aspect et la convivialité sont bons, mais à un moment donné, le contenu est également important."

Le coach bruxellois est également revenu sur sa première saison comme entraîneur principal : "Je le vis mieux qu’il y a huit mois. Pour l’homme que je suis, c’est le plus important. Je ne m’arrêterai pas, je suis meilleur qu’il y a huit mois et je serai encore meilleur dans huit mois. C’est pareil pour l’équipe. On l’a encore vu avec Zeno Debast aujourd’hui. Il a 17 ans, on est réduits à dix, il vient pour la finale, il fait son match, il gagne ses duels et fait ses interceptions. C’est une question de patience logique qu’il faut avoir."

Pas habitué à être si loin au classement, Anderlecht rebondira selon son entraîneur : "Le club a très longtemps été au sommet du championnat. Aujourd’hui, on est dans un moment où on doit travailler, ça fait parfois mal comme aujourd’hui. Beaucoup de personnes ont attendu longtemps de voir Anderlecht dans une situation un peu plus difficile. Le plus important pour nous est de continuer à travailler et de rester soudés. Si c’est nous contre le reste, on fera nous contre le reste. Je n’ai que de la motivation pour l’année prochaine pour faire en sorte que l’équipe progresse."

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous