Regions Liège

Ville basse d'Eupen, un an après les inondations : entre habitations abandonnées, rénovations et espoir pour l'avenir

A Eupen, dans la ville basse, les palissades ont remplacé les vitrines des commerces.

© RTBF - Philippe Collette

La ville basse d'Eupen a été gravement touchée par les inondations de juillet 2021. Elle a été inondée par la Vesdre et son affluent, la Helle. Au total, plus de 1.100 personnes ont été sinistrées.

Aujourd'hui, la ville basse porte toujours les stigmates de la catastrophe. Commerces fermés, logements abandonnés, ponts détruits, hall omnisport et piscine hors d'usage, club de tennis endommagé, le visage du quartier dégage la tristesse.

Beaucoup de gens sont partis et ne veulent plus revenir

Il n'y a quasi plus de commerces à la Ville Basse d'Eupen.
Il n'y a quasi plus de commerces à la Ville Basse d'Eupen. RTBF - Philippe Collette

Palissades en bois, commerces et logements inoccupés, la triste image du quartier laisse Michael Emmerman, un habitant, très amer: "On a plusieurs commerces qui ne veulent plus rouvrir. Peut-être 10% des habitants sont à nouveau dans leur appartement ou maison, mais beaucoup de gens sont partis et ne veulent plus revenir. La peur est là. Ce sont des images qui sont restées dans leur tête".

La piscine Lago hors d'usage

Le complexe de piscines Lago d'Eupen ville basse ne rouvrira pas avant l'été 2023.
Le complexe de piscines Lago d'Eupen ville basse ne rouvrira pas avant l'été 2023. RTBF - Philippe Collette

Au lieu dit Huttë, la Helle a endommagé un hall omnisports, la piscine et le tennis. "1500 à 2000 sportifs sont concernés" explique Werner Baumgarten, échevin des sports, "surtout pour tout ce qui est sport aquatique avec notre club de natation, avec le water-polo, avec le club de plongée et avec le triathlon."

Car la piscine Lago, nouvelle de 4 ans, est hors d'usage. Elle accueillait 200 000 baigneurs par an. "C'est plutôt la partie technique qui a été endommagée" précise Bertrand Thieffry, directeur du site. "J'espère que, le dernier trimestre, on va redémarrer le chantier, et qu'on sera prêts pour minimum la deuxième moitié de l'année prochaine."

Des terrains de tennis extérieurs fortement endommagés

Cinq terrains de tennis extérieurs sont toujours hors d'usage au KTC Eupen.
Cinq terrains de tennis extérieurs sont toujours hors d'usage au KTC Eupen. RTBF - Philippe Collette

Plus loin, le club de tennis fonctionne, mais avec 5 terrains en moins et le hall dévasté. Mais il va être rénové, confirme Luc Xhardez, président: "Dans notre malheur, nous allons profiter d'infrastructures exceptionnelles qui seront, d'un point de vue énergétique, au top niveau. Toutes nos installations ainsi que les vestiaires vont être tout à fait rénovés."

Autant de rénovations financées par les assurances et la Communauté germanophone, laquelle a déjà versé à la Ville d'Eupen 25 millions d'euros pour la réfection de ses infrastructures.

L'espoir de créer quelque chose d'encore meilleur

De son côté, la bourgmestre, Claudia Niessen, reste malgré tout optimiste pour l'avenir de sa commune: "Je suis quand même optimiste parce qu'on se dit que dans cette catastrophe, on peut aussi voir une chance de reconstruire autrement et de créer des espaces autrement qu'auparavant. On peut aussi profiter de la situation en tant que ville, vu que notre infrastructure est fort touchée, pour créer une infrastructure durable, avec un CO2 neutre. Produire aussi de l'énergie. Donner plus d'espace aux parcs, au vert. Dans les rues qui ont été détruites, on peut créer des pistes cyclables, donner plus d'espace aux piétons (...) Moi, j'ai vraiment l'espoir de créer quelque chose d'encore meilleur qu'auparavant, quelque chose d'adapté au changement climatique, où les gens savent bien vivre dans leur environnement, avec un contexte qualitatif et aussi l'esprit de vouloir vivre ensemble dans la ville basse."

Ecoutez l'interview de la bourgmestre

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Inondations des 14, 15 et 16 juillet 2021 : la liste des commémorations officielles et des retrouvailles citoyennes

Regions Liège

UCM Liège constate que plus de 90% des commerçants et entrepreneurs de la zone inondée il y a un an ont repris leur activité

Regions Liège

Articles recommandés pour vous