RTBFPasser au contenu

Le 8/9

Viktor Lazlo a sorti "Suds" : "J’avais envie d’un disque dans lequel il n’y avait aucune agressivité"

Viktor Lazlo, pour son album "Suds"

Le 8/9

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Viktor Lazlo était l’invitée du 8/9 pour présenter son nouvel album Suds, un disque truffé de sonorités caribéennes et aux paroles bienveillantes.

Retour dans les années 80, Viktor Lazlo connaît deux tubes qui s’imposent dans le Top 50 : Canoë Rose et Pleurer des rivières.

Viktor Lazlo a sorti de nombreux albums et collaboré avec des auteurs-compositeurs de renom, dont Serge Gainsbourg et Bernard Lavilliers.

Elle vous présente désormais Suds, son nouvel album dont le single Ouvre en est le premier extrait.

Également romancière et comédienne, elle nous entraîne dans son univers jazzy et, avec Suds, compte bien nous réchauffer au cœur de l’hiver !

Un album imprégné par les rythmes du sud

Quand Viktor Lazlo débarque sur le plateau du 8/9, il y a tout de suite un doux parfum des Antilles qui se répand. La chanteuse française de 61 ans, née d’un père martiniquais et d’une mère grenadienne, puise d’ailleurs son inspiration dans ses racines caribéennes sur son nouvel album.

Suds s’écrit bien au pluriel pour célébrer ses origines dévoile l’artiste : "Les Suds sont ce qui me fonde en réalité. J’ai l’impression d’être une plaque tournante à moi toute seule. La Caraïbe elle-même est un carrefour, pas seulement du sud". Mais ce n’est pas tout, le nom de ce disque, le 12e de sa carrière, se réfère aussi à la musique qu’il propose. "Cet album a été produit par un compositeur égyptien qui a mis des sonorités d’Afrique de l’est, du Brésil, des Caraïbes, de Cuba, du sud des États-Unis. Toute la rythmique de cet album tourne autour des rythmes du sud" ajoute la chanteuse.

Loading...

Un album feelgood

Un élément frappe sur cet album de Viktor Lazlo : les sonorités sont loin d’être les plus commerciales.

Cette esthétique convient parfaitement à la chanteuse, qui cherche avant tout à s’amuser plutôt que de rentrer dans un carcan dicté par l’industrie musicale. "Depuis que l’industrie du disque est en chute libre, on fait exactement ce qu’on veut. On ne fait pas de la musique pour vendre des disques mais pour se faire plaisir, pour monter sur scène et donner des concerts à la rencontre du public et puis faire du bien" déclare-t-elle, tout en se réjouissant de la musique apaisante qu’elle propose :

Après les deux ans qu’on vient de vivre, j’avais envie d’un disque dans lequel il n’y avait aucune agressivité. Je n’avais pas envie qu’on m’agresse ni d’agresser les gens.

Si certaines chansons de Suds traitent de thématiques actuelles comme les problèmes de genre et la période de confinement, "tout cela est fait avec une volonté de faire passer un souffle d’air chaud et tendre sur tout le monde" assure la principale intéressée.

Loading...

De nombreux liens avec la Belgique

Viktor Lazlo, c’est aussi une histoire d’amour avec la Belgique dont la flamme ne s’est jamais éteinte. L’artiste française a vécu entre l’âge de 4 et 26 ans en Belgique.

C’est à cette période qu’elle est repérée par Lou Deprijck. Elle chantera aux côtés des Hollywood Bananas de ce dernier.

Elle a aussi tissé d’autres amitiés avec des artistes noir-jaune-rouge. Sur l’album Suds, on retrouve un duo avec le chanteur de jazz belge David Linx, avec qui elle collabore depuis près de 30 ans. Enfin, comment ne pas mentionner son rôle de présentatrice de l’Eurovision en 1987 à Bruxelles, l’année après la victoire de Sandra Kim au prestigieux Concours.

Des romans en préparation

Les fans de Viktor Lazlo pourront prochainement la voir en concert en Belgique… et lire ses nouveaux romans. Plusieurs sont en préparation mais ceux-ci mettront peut-être du temps sortir en librairie.

"J’ai un roman qui est déjà signé que je dois encore écrire, et il y en a un qui est écrit que je ne suis pas sûr de vouloir sortir et puis il y a un long projet de longue haleine" confie l’écrivaine et chanteuse. "Je ne me mets pas la pression. Depuis 2010 je sors un roman tous les deux ans, ce n’est pas grave s’il n’y en a pas en septembre".

Du lundi au vendredi, retrouvez l’invité du jour dans Le 8/9 à suivre sur VivaCité et en télé sur La Une. Pour connaître le programme de la semaine, c’est par ici.

Sur le même sujet

24 janv. 2022 à 11:16
2 min
24 janv. 2022 à 09:50
3 min

Articles recommandés pour vous