Monde

Viktor Bout: "Le tribunal sera tendancieux et partial"

RTBF

© RTBF

02 janv. 2011 à 14:38Temps de lecture1 min
Par AFP/RTBF

"On m'a proposé une sentence plus légère et une peine de prison plus courte si je leur disais tout sur mes contacts en Russie et dans d'autres pays", a indiqué Viktor Bout, un citoyen russe, dans un entretien avec le vice-consul de Russie à New-York qui a transmis ces propos à RIA-Novosti.

Cet accord, qu'il a refusé, lui aurait été proposé lors de son transport par avion de Thaïlande vers les Etats-Unis.

"Je pense que le tribunal sera tendancieux et partial. Je dis ça parce que le gouvernement américain a intentionnellement déformé des faits sur ma vie dans son acte d'accusation", a-t-il ajouté.

Viktor Bout, un ancien traducteur de l'armée soviétique, surnommé "le marchand de la mort" a été arrêté en mars 2008 en Thaïlande au cours d'une opération des services américains qui prétendaient être des représentants de la rébellion colombienne des Farc en quête d'armes.

Il est accusé d'avoir utilisé une flotte d'avions cargos pour transporter des armes en Afrique, en Amérique du Sud et au Moyen-Orient. Ayant utilisé au moins sept pseudonymes dans sa carrière, et parlant six langues, il est considéré par certains comme un ex-membre du renseignement militaire de Moscou.

Viktor Bout, qui a inspiré le personnage joué par Nicholas Cage dans le film "Lord of War" sorti en 2005, n'a cessé de clamer son innocence durant sa détention en Thaïlande, assurant qu'il dirigeait une affaire de fret aérien tout à fait légale.


AFP

Sur le même sujet

La mère du "marchant de mort" Viktor Bout demande à Biden et Poutine sa libération