Moteurs Endurance

Victoire en LMP2 pour Dries Vanthoor aux 6H de Fuji, podium pour Sarah Bovy

Sarah Bovy lors des 24 Heures du Mans en juin 2022.

© AFP or licensors

12 sept. 2022 à 08:28Temps de lecture1 min
Par Belga (édité par Jâd El Nakadi)

Le Limbourgeois Dries Vanthoor (Oreca 07 WRT) a remporté dimanche la catégorie LMP2 aux 6 Heures de Fuji, au Japon, cinquième manche du championnat du monde d’endurance (FIA WEC). La Liégeoise Sarah Bovy (Ferrari) a terminé 2e du GTE-Am.

Venu faire une pige pour remplacer l’Allemand René Rast, retenu par le DTM à Spa-Francorchamps, Dries Vanthoor s’est d’emblée imposé en compagnie de l’Indonésien Sean Gelael et du Néerlandais Robin Frijns. Le trio de l’équipe belge WRT a remporté la classe LMP2, tout en terminant 5e du classement général, avec un tour d’avance sur la concurrence. C’est un deuxième succès cette saison pour l’équipe de Vincent Vosse après celui de Spa-Francorchamps.

En GTE-Am, Sarah Bovy et ses équipières, la Suissesse Rahel Frey et la Danoise Michelle Gatting, ont réitéré leur performance de la dernière course à Monza, en Italie, en terminant à nouveau à la deuxième position. Dernière voiture à s’arrêter aux stands, elle a dû céder la tête de la course dans la dernière demi-heure.

Pour la troisième fois de la saison, Toyota s’est imposé au classement général et a même réalisé le doublé à domicile. Déjà vainqueur des 24 Heures du Mans, le trio Sébastien Buemi/Ryo Hirakawa/Brendon Hartley (Sui/Jap/N-Z) a remporté sa deuxième course de l’année.

La finale du championnat aura lieu à Bahreïn, le 12 novembre, pour une course de 8 heures.

Articles recommandés pour vous