RTBFPasser au contenu

Regions

Verviers : le rappeur Médine pourra bien se produire au festival Libertad

@Facebook

Le collège communal de Verviers n’interdira pas la venue du rappeur Médine au festival Libertad en juin, a-t-il annoncé jeudi au terme d’une réunion.

"La question de l’interdiction du concert de Médine à Verviers n’a même jamais été envisagée, sauf par quelques membres de l’opposition, plus prompts à attiser les polémiques qu’à comprendre les questions qui peuvent se poser", peut-on lire dans un communiqué signé de l’ensemble du collège communal et publié en soirée.

Le collège y rappelle notamment son attachement à la "liberté d’expression artistique" tout en reconnaissant l’existence d’un "malaise" en raison de la venue du rappeur français.

"Un artiste aux multiples polémiques"

Les autorités verviétoises s’interrogent notamment sur l’adéquation entre les valeurs du festival Libertad, un événement "qui se veut porteur de sens, et d’engagement en faveur des valeurs d’égalité, d’antiracisme, de solidarité et de citoyenneté", et celles de Médine "un artiste aux multiples polémiques".

"Médine, c’est une certaine lecture de la laïcité. C’est une certaine approche des dynamiques entre groupes sociaux. Et c’est une certaine conception de la place que peut encore avoir, en 2022, un mot comme "pédéraste"", souligne le communiqué en faisant référence aux textes polémiques de l’artiste. "Il serait bien qu’à l’avenir la défense de la cause (du festival) ne soit pas desservie par la recherche d’un succès de fréquentation."

Il serait bon que tout le monde considère désormais la polémique comme close

Le communiqué mentionne en outre des "dysfonctionnements" internes, la "majorité des membres du collège ayant appris la programmation de Médine par Médine lui-même".

"Il serait bon que tout le monde considère désormais la polémique comme close", conclut le collège communal verviétois.

Jeudi après-midi, une trentaine de sympathisants de la FGTB ont manifesté devant l’hôtel de ville verviétois afin de pousser les autorités communales à maintenir la présence du rappeur à l’affiche de Libertad.

Sur le même sujet

10 mai 2022 à 11:46
1 min

Articles recommandés pour vous