Regions Liège

Verviers : la statue de Chapuis, défenseur du mariage civil, déménage

Un symbole de la lire pensée

© R Collette

C’est une opération délicate : déboulonner une statue, la déplacer pour permettre la poursuite de travaux.

A Verviers, Grégoire Joseph Chapuis recule ainsi de quelques mètres pour transformer la bien nommée place du Martyr dans le cadre de "Verviers, ville conviviale".

Chapuis, un nom qui ne dit peut-être plus grand-chose, pourtant, ce chirurgien décapité le 2 janvier 1794 à l’âge de 32 ans était un personnage moderne. Il a célébré le premier mariage civil et cela l’a conduit à l’échafaud.

© R. Collette

Décapité pour avoir défié l’Eglise

Grégoire Joseph Chapuis était médecin, chirurgien ouvert à la philosophie des Lumières. Il a participé à la révolution française, liégeoise chez nous. Il a été élu et est devenu "échevin" de l’état civil et dans le cadre de ces fonctions, il a célébré le premier mariage civil.

"Il défendait les droits de l’homme. Ce n’était pas un révolutionnaire acharné, exalté, contrairement à son frère d’ailleurs qui avait fui quand le régime a changé et que l’autorité du Prince-Evêque a été rétablie. Il pensait n’avoir rien à craindre", explique Freddy Joris, historien," le mariage civil c’est une rupture avec plus de 1000 ans de tradition où les mariages ne se font que devant Dieu par l’Eglise, il n’y a aucun pouvoir civil qui existe. Aux yeux du Prince-Evêque, il faisait vraiment figure de toute la modernité, toutes les idées de la révolution que le Prince-Evêque entendait combattre. C’est cela qui a justifié sa décapitation en place publique, la place des Récollets, renommée place du Martyr par la suite."

La statue a été érigée un siècle après sa mort "et détail piquant", ajoute Freddy Joris, "il regardait à l’époque le siège de l’ancien parti catholique. Cela montre qu’il était devenu un symbole de la modernité des idées et de la laïcité."

Pour déplacer la statue du martyr, il faut effectuer un coffrage puis soulever l’ensemble délicatement à l’aide d’une grue et la replacer quelques mètres plus loin.

Opération réussie et terminée.
Opération réussie et terminée. © R Collette

Articles recommandés pour vous