Regions Liège

Verviers: la kermesse est maintenue, sous de strictes conditions

Verviers: la kermesse est maintenue, sous de strictes conditions
07 sept. 2020 à 11:16Temps de lecture2 min
Par Philippe Collette

Pas facile la situation actuelle des forains: beaucoup de kermesses ont été supprimées en raison de la crise sanitaire, et lorsqu'elles ont lieu, elles sont soumises à des conditions strictes d'organisation et à une limitation du public avec perte financière à la clé.

C'est le cas de l'habituelle kermesse de la rentrée scolaire à Verviers où les forains sont obligés de compter le nombre de personnes sur le site.

L'essentiel est d'être là, on en a bien besoin

Avec 8 attractions, c’est la petite kermesse de Verviers Centre, la grande a lieu à Pâques. Mais pour les forains, l’essentiel est d’être présents: "J'ai fait trois kermesses, c'est ma quatrième, c'est vrai que ce n'est pas beaucoup et on est contents de pouvoir avoir une petite bulle d'air ici pour le mois de septembre. On en a bien besoin".

Public cible, les familles. Les parents apprécient le retour des attractions: "Ça faisait longtemps que la petite n'avait plus eu l'occasion de s'amuser un peu. Tout le reste est autorisé. Je ne vois pas ce que ça changerait d'interdire la kermesse".

Un comptage à l'entrée

A l'entrée, Philippe compte les visiteurs.
A l'entrée, Philippe compte les visiteurs. RTBF - Philippe Collette

Mais pour le moment, organiser une kermesse n’est pas une mince affaire. A Verviers, la Ville a limité à 250 le nombre de personnes présentes en même temps sur le site, il faut donc les compter. Un travail aux frais des forains et confié à Philippe: "On a un compteur à la main. On propose aussi du gel hydroalcoolique. Les gens respectent bien, mettent les masques quand on leur demande, ça se passe super bien, ils sont sympas".

Les gens sont demandeurs

Steve Tenaerts, le porte-parole des forains de la région, ressent la demande du public. C’est encourageant pour l’avenir: "Dans la plupart des kermesses, les gens sont très demandeurs et nous accueillent à bras ouverts. Ils sont heureux pour nous de nous voir travailler".

1000 lacquemants offerts aux maisons de repos

Et puis cette bonne nouvelle: la Ville de Verviers laisse tomber la redevance pour les emplacements. Du coup, "pour les remercier, les forains se sont cotisés, et nous allons offrir 1000 lacquemants pour les maisons de repos qui sont dans l'entité de Verviers" confie Steve Tenaerts.

Les forains ne pas très riches en ce moment, mais ce ne sont pas des ingrats, et ils ont du cœur.

Articles recommandés pour vous