Regions Liège

VertArdent dénonce : le commerce liégeois va mal

Le conseiller communal VertArdent Quentin Le Bussy

Le groupe VertArdent du conseil communal de Liège s’inquiète de la situation du commerce liégeois, en particulier celui de l’hypercentre. Les conseillers pointent trois causes : le commerce électronique, les inondations, la circulation impossible dans la ville parce que l’impact des travaux du tram n’a pas été anticipé.

Chômage économique de crise

Le conseiller Quentin Le Bussy est lui-même commerçant, pas trop impacté reconnaît-il parce que pas tout à fait dans l’hypercentre, mais il estime bien connaître le problème : "Le commerce liégeois va mal. Ce n’est pas nouveau. Après l’explosion de l’e-commerce, on arrive avec les travaux du tram, à une situation complètement bloquée. Nous, on demande au ministre Dermagne d’activer un chômage économique de crise pour Liège et les commerçants impactés, pour ne pas détruire les emplois. Parce que demain, si on veut un commerce qui fonctionne bien, il faudra évidemment des patrons, mais il faudra aussi des travailleurs.

Baisser les loyers

La deuxième demande concerne la Ville de Liège. Elle doit travailler avec les propriétaires. Il vaut mieux diminuer les loyers pour permettre aux commerces de continuer à exister. Parce que sinon, le risque c’est non seulement de ne pas avoir les loyers, mais aussi de perdre les locataires. On demande un vrai travail de fond, en partenariat avec les propriétaires privés. Ça permettrait de passer le cap.

Mobilité

On propose par ailleurs de travailler à l’accessibilité du centre-ville. Tous les clients sont des piétons, qu’ils descendent d’un bus, du tram, d’un vélo ou d’une voiture. Ils ont besoin d’une vraie accessibilité. Ça veut dire : priorité à la piétonnisation."

VertArdent veut aussi qu’on repense à la gratuité des bus vers le centre.

Articles recommandés pour vous