RTBFPasser au contenu

UEFA EURO

Vers un tirage au sort " inutile " pour les Diables Rouges ?

Vers un tirage au sort " inutile " pour les Diables Rouges ?
17 nov. 2019 à 09:04 - mise à jour 17 nov. 2019 à 09:041 min
Par Benjamin Deceuninck

On le rappelle, douze villes accueilleront l'Euro 2020. Elles sont regroupées par paire. Michel Platini, concepteur de cet Euro un peu bizarre a promis, dans sa grande bonté, que les pays hôtes joueraient au moins deux matchs à domicile. Sympa. Ou pas. En résumé, si le tirage au sort avait lieu ce matin, à un match de la fin de ces qualifications, les têtes de série (les six meilleurs premiers de groupe de cette campagne de qualification) seraient la Belgique, l'Italie, l'Ukraine, l'Angleterre, l'Allemagne et l'Espagne. Quatre de ces six équipes ont un stade " organisateur " et donc, déjà, un groupe (vous suivez toujours?). La Belgique (non, je vous le rappelle, nous n'avons pas de stade pour accueillir cet Euro comme c'était prévu) et l'Ukraine n'ont donc plus que deux possibilités : le groupe B (Saint-Petersbourg et Copenhague) et le groupe C (Amsterdam et Bucarest). Mais il y a une donnée supplémentaire : l'Ukraine, pour raisons géopolitiques, ne peut pas jouer en Russie. Voilà pourquoi la Belgique se retrouverait avec certitude, si rien ne bouge lors de la dernière journée, dans le groupe B. Elle jouerait donc contre la Russie à Saint-Petersbourg et le Danemark à Copenhague.

Reste donc a connaitre l'identité du troisième adversaire des Diables Rouges à l'Euro. Mais comme les quatre derniers qualifiés, barragistes, ne seront connus qu'en mars, il y a une grande probabilité, si rien ne bouge lors de la dernière journée de qualification, que la Belgique ne se déplace pour rien lors du tirage au sort le 30 novembre prochain. On dit merci qui? Merci Platini!"

Russie - Belgique : 16 novembre 2019 (1-4)

Qualifications Euro 2020

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous