Vers un durcissement de la loi sur les "agents de l'étranger" en Russie

Vers un durcissement de la loi sur les "agents de l’étranger" en Russie
08 déc. 2020 à 15:44Temps de lecture1 min
Par Belga

Les députés russes ont adopté mardi en première lecture des amendements visant à durcir la loi sur les "agents de l’étranger", en étendant notamment la liste de personnes et organisations qui pourraient être désignées comme telles.

Selon ces amendements, un individu ayant reçu un soutien matériel ou financier de l’étranger ou d’organisations déjà considérées comme "agent de l’étranger" pourra désormais être lui aussi désigné de la sorte, sans décision de justice. Les personnes considérées comme "agents de l’étranger" ne pourront pas occuper des postes dans les administrations municipales.

Des candidats aux élections peuvent également être qualifiés d'"agents de l’étranger", alors que les législatives auront lieu en Russie l’an prochain.

Les amendements ont été dénoncés par des ONG de défense des droits de l’Homme, qui y voient une tentative d'"étouffer la société civile" et craignant une "application arbitraire".

La loi sur les "agents de l’étranger" a été adoptée en Russie en 2012. Elle oblige les organisations recevant un financement de l’étranger à s’enregistrer en tant que telles auprès du ministère de la Justice et de marquer de ce terme leurs publications. Le champ d’action de cette loi a ensuite été élargi, pouvant viser des individus, comme les journalistes ou les blogueurs.

Articles recommandés pour vous