RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Liège

Véronique Gallo, Vincent Taloche en Bourvil, Virginie Hocq et deux créations : rien que des artistes de chez nous aux 56èmes Vacances Théâtre de Stavelot (30 juin -10 juillet)

Véronique Gallo ouvrira les 56èmes Vacances Théâtre de Stavelot le 30 juin avec son nouveau spectacle "Femme de Vie".
12 mai 2022 à 14:12Temps de lecture3 min
Par Philippe Collette

Comme avant, pourrait-on dire ! Comme avant la pandémie, l’un des festivals les plus appréciés en été revient dans des conditions enfin normalisées : les Vacances Théâtre de Stavelot, nées en 1965 sous l’impulsion de feu Pol Deranne et son fidèle Jaques Deck qui avaient donné à Stavelot un label de ville d’art dramatique, pendant les vacances, loin des salles plus sombres et feutrées de leur cher Théâtre de l’Etuve de Liège. Un festival qui n’a cessé de grandir et qui, comme le précise Paul-Emile Mottard, l’actuel président des VTS, a accueilli une pléiade de grands talents en devenir comme Lhermitte, Balasko, Clavier et autre Lucchini ! Aujourd’hui, le festival est dans d’autres mains avec une force de programmation restée intacte qu’entretient Serge Demoulin, le directeur, dans le cadre exceptionnel de l’Abbaye de Stavelot, sa cour, ses caves, ses salles, et bien sûr désormais son grand chapiteau. L’édition 2022 ne faillira pas à la règle : on s’y amusera, on se détendra, on réfléchira et on fera la fête dès le 30 juin dans la douceur espérée de l’été.

Vincent Taloche rendra hommage à un artiste qu’il a vénéré depuis sa tendre enfance : l’inimitable Bourvil, dans un spectacle très personnel.
Vincent Taloche rendra hommage à un artiste qu’il a vénéré depuis sa tendre enfance : l’inimitable Bourvil, dans un spectacle très personnel. Photo VTS

Du belge, du bon belge, et rien que du belge

Serge Demoulin le déclare tout de go : après la pandémie, les reports et autre édition en mode "crise", il fallait relancer la mécanique comme les circonstances l’imposent : " la grande tradition des VTS, c’est d’avoir une tête d’affiche française, explique-t-il, mais suite à la pandémie, nos artistes ont beaucoup souffert et j’avais à cœur de mettre à l’honneur les artistes de notre Communauté ; il y en a beaucoup et nombreux sont ceux qui ont du talent, et on dispose de têtes d’affiche chez nous aussi."

Le choix s’est d’abord porté sur deux grandes artistes à l’humour bien rodé : " nous aurons d’abord Véronique Gallo, dans son nouveau spectacle "Femme de Vie" (30 juin) et ensuite Virginie Hocq, elle aussi avec son nouveau spectacle "Virginie Hocq ou presque" (7 juillet). Notez que ce sont deux femmes car j’ai été attentif à la parité dans la programmation." Autre tête d’affiche, dans un registre différent que celui qu’on lui connaît, Vincent Taloche qui proposera un hommage à Bourvil au travers de 22 chansons, entouré d’excellents musiciens et avec des textes originaux ; un spectacle (3 juillet) qui avait été montré à la famille de Bourvil qui s’en était délecté. Vincent n’imite pas Bourvil mais il recrée son univers.

Plusieurs spectacles dont ce sera la première date de tournée

L'un des spectacles les plus attendus aux VTS: "la plus précieuse des marchandises"
L'un des spectacles les plus attendus aux VTS: "la plus précieuse des marchandises" Photo VTS

Dans son souci d’inviter des troupes et artistes de la Fédération Wallonie Bruxelles, Serge Demoulin a programmé des spectacles qui n’ont pas tourné en raison de la crise : "il y a des spectacles dont ce sera la première date à Stavelot, je pense à deux pièces coproduites par le Théâtre Le Public et le Sudden Théâtre, Love Letters (1er juillet), une pièce américaine, ou encore "la plus précise des marchandises", un conte relatant l’histoire d’un colis jeté d’un train partant pour Auschwitz, contenant un… bébé récupéré par une jeune bûcheronne (4 juillet) et "Iphigénie à Splott" (5 juillet) par le Théâtre de Poche. Mais aussi cette création pour les VTS : "Je t’aime" de et par Véronique Castanyer (Atelier de la Lune Noire – 7 juillet), et ses propos sur l’amour, notre passage sur terre,…

L’incroyable témoignage d’un migrant

Fran Kourouma, jeune guinéen, relatera l’enfer de son voyage vers la liberté.
Fran Kourouma, jeune guinéen, relatera l’enfer de son voyage vers la liberté. Photo VTS

La programmation versera dans l’émotion avec un témoignage rare, le 8 juillet, celui d’un jeune guinéen de 24 ans ; dans son seul en scène intitulé "Notre Soleil": " il racontera la traversée du désert d’Agadez, relate Serge Demoulin, l’enfer libyen, l’Italien en centre d’accueil, et notre pays où il a vécu plusieurs mois dans la rue après avoir été au "Petit Château" à Fédasil. Il a écrit plus de 800 pages sur son téléphone portable et a décidé de monter sur scène pour partager sa triste expérience de migrant."

On retrouvera le sourire avec "Rage dedans" signé Jean-Luc Piraux mais aussi de la réflexion avec "Nourrir l’Humanité Acte 2", un documentaire théâtralisé sur notre agriculture, dans "Final Cut (6 juillet), prix Maeterlinck de la critique en 2019,"A-Vide" sur l’expression théâtrale devenue nécessité pour une parole libérée (9 juillet) et "Un silence Ordinaire" (9 juillet) de Didier Poiteaux, qui alignera des récits de vie liés à l’alcoolisme. A noter qu’une préouverture des VTS est prévue le 17 juin à l’Espace Culturel de Trois-ponts avec à l’affiche "Burning", un spectacle de cirque contemporain soutenu par un formidable texte – primé — de Laurence Vielle.

Les arts de la rue pour un grand final festif !

Les P’tits Festards accueilleront 7 compagnies de théâtre de rue aux alentours de l’abbaye de Stavelot.
Les P’tits Festards accueilleront 7 compagnies de théâtre de rue aux alentours de l’abbaye de Stavelot. Théâtre du Sursaut

Depuis 10 ans, les Vacances Théâtre de Stavelot s’achèvent par une grande fête des familles en extérieur, autour de l’abbaye (dimanche 10 juillet) avec "les P’tits Festards" mise sur pied par le Centre Culturel de Stavelot-Trois-Ponts, qui laissera la part belle au spectacle de rue avec 7 compagnies différentes et 15 représentations, donc deux créations : Clowncert (in) o Nevrotico de la Compagnie "Ah mon Amour" et "Love, Liebe, Amor" du Théâtre du Sursaut ; une après-midi où se bousculeront théâtre d’objets, cirque, humour, musique et danse. C’est gratuit mais le public pourra récompenser les artistes au chapeau.

56èmes VACANCES THEATRE STAVELOT

Du 30 juin au 10 juillet 2022 – abbaye de Stavelot

Infos et réservations : https://festival-vts.net/

 

 

 

Articles recommandés pour vous