RTBFPasser au contenu

Venezuela: Nicolas Maduro appelle l'armée à combattre "tous les putschistes"

Venezuela: Nicolas Maduro appelle l'armée à combattre "tous les putschistes"
02 mai 2019 à 13:02 - mise à jour 02 mai 2019 à 13:021 min
Par RTBF avec afp

Nicolás Maduro, le président du Venezuela, a appelé l'armée à combattre "tous les putschistes" lors d'un discours devant les forces armés du Venezuela.

Une marche et un discours retransmis tôt dans la matinée à la télévision 

Les images diffusées par la télévision officielle du Venezuela montrent Nicolas Maduro suivi par une masse de militaires. A l'écran, on peut lire: "marche pour réaffirmer la fidélité absolue des FANB" (Fuerza Armada Nacional Bolivariana, forces armés). Ce discours intervient au lendemain de nouvelles manifestations qui demandaient son départ. Ces manifestations, initiées par l’opposant et président autoproclamé Juan Guaido, ont été réprimées. Une manifestante de 27 ans a été tuée.

"Il faut vaincre les tentatives de coups d'Etat des putschistes"


Nicolas Maduro a ajouté: "Soldats de la nation: l'heure est venue de combattre, l'heure est venue de montrer l'exemple à l'Histoire et au monde, de leur dire qu'au Venezuela il y a une force armée (Fuerza Armada Nacional Bolivariana) cohésive, loyale et unie comme il n'y en a jamais eu auparavant. Il faut vaincre les tentatives de coups d'Etat des putschistes qui se vendent pour les dollars de Washington."

Nicolas Maduro marche avec son armée (télévision officielle)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

"Loyauté toujours, trahison jamais"

La veille, le chef de l'Etat avait déjà assuré qu'il n'"hésiterait pas" à punir les "traîtres" responsables, selon lui, de la tentative ratée de soulèvement militaire auquel avait appelé Juan Guaido mardi matin. A cette occasion, le chef de file de l'opposition, avait revendiqué le soutien de soldats entrés en rébellion.

"Loyauté toujours, trahison jamais!", a encore lancé le chef de l'Etat aux soldats dans son discours jeudi, reprenant un slogan scandé dans toutes les réunions et manifestations du pouvoir.

"Personne ne peut avoir peur. L'heure est à la défense du droit à la paix", a encore dit Nicolas Maduro, qui revendique l'héritage du défunt président Hugo Chavez (1999-2013).

La tentative de soulèvement militaire de mardi a provoqué des manifestations importantes contre le président dans tout le Venezuela, mais dans la soirée ce dernier a affirmé avoir déjoué une "escarmouche putschiste".

Articles recommandés pour vous