RTBFPasser au contenu

Beauté

Veganuary : voici comment évoluer vers une routine beauté 100% végane

Voici les clés pour adopter une routine beauté végane en ce premier mois de l'année.
06 janv. 2022 à 17:002 min
Par RTBF TENDANCE avec AFP

Défi mondial lancé par une ONG anglaise en 2014, Veganuary encourage hommes et femmes à adopter - ou tout du moins se rapprocher - d'un mode de vie végan durant le mois de janvier. Un challenge qui concerne votre assiette autant que votre dressing et votre routine beauté. L'occasion de faire le tri dans votre salle de bain et de vous lancer (définitivement) dans une routine végane. Voici comment.

Ne confondez plus bio et végan !

Face à la profusion de termes pour qualifier les cosmétiques (éco-responsables, bio, végans, clean),  mieux vaut savoir exactement ce à quoi correspond une routine beauté qui rejette toute cruauté animale. Pour cela, il est essentiel de savoir qu'un cosmétique végan est avant tout un produit de beauté qui ne contient aucun ingrédient d'origine animale, l'objectif étant de mettre un terme à la souffrance des animaux. 

Il arrive souvent que les consommateurs confondent cosmétiques végans et cruelty-free, ce qui n'est pas (forcément) la même chose. Si les deux sont censés être respectueux des animaux et de leur bien-être, il y a quelques subtilités à prendre en compte. Mais en théorie, un cosmétique végan est censé être par définition cruelty-free, ce qui n'est pas forcément vrai dans le cas inverse.

Dans tous les cas, il est important de savoir que les tests cosmétiques sur les animaux sont interdits dans l'Union européenne. Cela peut vous aider à faire des choix éclairés.

Une longue liste d'ingrédients à bannir

Une longue liste d'ingrédients à bannir.
Une longue liste d'ingrédients à bannir. Ridofranz

Tout comme pour l'alimentation, se tourner vers une routine beauté 100% végane vous engage à renoncer à une longue liste d'ingrédients.

Les graisses animales, que l'on retrouve généralement dans les crèmes les plus nourrissantes, figurent parmi les plus faciles à identifier et à bannir.

La "glycérine" compte parmi les composés que l'on voit souvent sur les emballages des crèmes pour le visage et le corps, des savons et même de certains produits capillaires. Elle garantit généralement élasticité, souplesse et hydratation.

Il faut opter pour de la glycérine végétale et éviter tous les produits où sa provenance n'est pas spécifiée.

C'est également le cas du collagène, très présent dans l'industrie de la beauté.

Parmi les autres ingrédients d'origine animale présents dans les cosmétiques figurent les huiles de poisson, facilement identifiables, mais également le carmin, un pigment obtenu à partir d'un colorant extrait de la cochenille, que l'on retrouve notamment dans certains rouges à lèvres.

Sans oublier les pinceaux à maquillage naturels en poils d'animaux.

Les végans délaissent également les produits issus de la ruche bien que ce point fasse souvent débat. Si certains affirment que les abeilles ne souffrent pas physiquement lorsqu'elles produisent leur miel, d'autres rappellent que c'est malgré tout leur nuire que de recueillir leur production.

Les labels à connaître

Il n'est pas forcément évident de connaître et d'identifier l'ensemble des ingrédients présents dans nos cosmétiques et d'en déduire a fortiori s'ils sont végans ou non. Il existe heureusement de nombreux labels aux quatre coins du monde pour nous éclairer sur le sujet.

Pour être certains de choisir un cosmétique ne contenant aucun ingrédient d'origine animale, vous pouvez faire confiance aux labels The Vegan Society, V-Label, Eve Vegan, Vegecert, VeganOK ou encore Certified Vegan, pour ne citer qu'eux.

Sur le même sujet

15 avr. 2022 à 10:00
2 min
15 févr. 2022 à 07:00
3 min

Articles recommandés pour vous