Santé & Bien-être

Variole du singe : l’OMS appelle les gouvernements à intensifier leur lutte contre le virus

Variole du singe : l’OMS appelle les gouvernements à intensifier leur lutte contre le virus. Photo d’illustration.

Son évolution est inquiétante mais pas question de parler aujourd’hui d’urgence sanitaire mondiale. C’est en substance ce que le directeur de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, annonce dans un communiqué publié sur le site de l’agence des Nations Unies, après avoir réuni des experts de la variole du singe (Orthopoxvirose simienne) en fin de semaine.

Des cas de cette maladie endémique en Afrique centrale et de l’Ouest se sont développés en Europe depuis le début du mois de mai : plus de 3040 cas sont confirmés dans 47 pays.

Le comité d’urgence réuni jeudi dernier est interpellé par l’évolution de ce qu’il faut appeler – sans être alarmiste – une épidémie. Il va de pair avec un appel à une intensification des actions de santé publique pour contrer la hausse des cas de variole du singe, une maladie généralement bénigne.

Selon le comité d’experts de l’OMS, l’épidémie de "Monkeypox" actuelle est assez atypique, notamment parce qu’elle se développe dans des pays "où la circulation du virus Monkeypox n’avait pas été documentée auparavant".

Il pointe également un autre aspect : "le fait que la grande majorité des cas est observée chez les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes, en bas âge, non immunisés auparavant contre la variole (sachant que la vaccination contre la variole est efficace pour protéger aussi contre la variole du singe)".

Une maladie généralement bénigne

Dans les cas recensés en Belgique ces dernières semaines, les symptômes sont assez atypiques également, comme le précise l’Institut de santé publique Sciensano dans un rapport daté du 2 juin dernier. Le virus, transmis par un animal ou une personne infectée, pénètre dans le corps via une lésion de la peau, les voies respiratoires ou les muqueuses. La transmission de personne à personne n’est pas facile et nécessite un contact étroit.

Loading...

La variole du singe est généralement bénigne. Le malade se rétablit en deux à quatre semaines. Il arrive, mais de manière exceptionnelle, que des symptômes plus graves nécessitant une hospitalisation apparaissent chez les femmes enceintes, les enfants ou les personnes immunodéprimées.

Fièvre, maux de tête et douleurs musculaires

Après une période d’incubation de 6 à 13 jours (mais elle peut s’étendre de 5 à 21 jours), les personnes infectées ont de la fièvre, des maux de tête, des douleurs musculaires et dorsales voire de la fatigue. En général, 1 à 3 jours après le début de la fièvre, de petits boutons apparaissent d’abord à l’endroit de l’infection. Ils s’étendent ensuite sur d’autres parties du corps, y compris les mains et les pieds.

Selon Sciensano, "L’éruption évolue et se présente initialement souvent sous forme de macule évoluant successivement vers une papule, vésicule, pustule, jusqu’à la formation d’une croûte qui tombe généralement endéans 12 jours. Le nombre de lésions peut varier de quelques-unes à des milliers, elles peuvent être très prurigineuses. Les lésions cutanées apparaissent généralement toutes au même stade, ce qui est une caractéristique de la variole et de la variole du singe, et les distingue de la varicelle".

Institut de Médecine Tropicale

Des symptômes atypiques en Europe

Les scientifiques ont remarqué que la variole du singe présentait des signes cliniques particuliers en Europe, où l’éruption apparaît particulièrement dans la zone génitale et toutes les lésions ne sont pas au même stade. Les personnes qui développent la maladie rapportent par ailleurs plus fréquemment des ulcérations à l’endroit des petites blessures via lesquelles le virus a atteint l’organisme.

 

Sur le même sujet:

Sur le même sujet

Variole du singe : une action "urgente" en Europe est nécessaire pour l'OMS, il y a trop de cas diagnostiqués

Santé & Bien-être

Une étude révèle que le virus de la variole du singe mute plus rapidement qu’escompté

Santé & Bien-être

Articles recommandés pour vous