RTBFPasser au contenu

Economie

Variant Omicron : après la SNCB, De Lijn doit aussi réduire son offre de transport

Variant Omicron : après la SNCB, De Lijn doit aussi réduire son offre de transport
25 janv. 2022 à 14:41 - mise à jour 25 janv. 2022 à 19:221 min
Par Belga

Après la SNCB, qui a annoncé lundi une réduction de 6% de son offre de trains, c’est au tour de la société de transport public flamande De Lijn de faire une annonce semblable.

Et à nouveau, la cause se trouve dans le variant Omicron qui provoque une hausse de l’absentéisme au sein de l’entreprise. A l’heure actuelle, 13% des chauffeurs de De Lijn sont en congé maladie ou en quarantaine.

De Lijn ne peut dès lors plus assurer son service normal. Ce sont surtout les régions de Louvain et le service de tram à Anvers qui sont touchés.

Sur le même sujet, au JT de 19h30 (25/01/2022) :

Sur le même sujet

27 janv. 2022 à 05:28
1 min
26 janv. 2022 à 07:14
3 min

Articles recommandés pour vous