Tour de France

Van Aert : "Content d'avoir reçu cette opportunité et d'avoir fini en beauté"

02 sept. 2020 à 16:25 - mise à jour 02 sept. 2020 à 18:11Temps de lecture1 min
Par Martin Weynants

Wout van Aert (Jumbo-Visma) s’est imposé à Privas et a décroché la deuxième étape de sa carrière sur le Tour de France.

"C’était quand même dur avec le vent dans le final. Quand j’ai vu qu’il ne restait qu’un kilomètre et demi et que j’étais bien placé, c’était bon pour le moral. C’est une journée où tout va bien. C’est une grande émotion mais ce n’est pas la même chose que celle de l’année passée qui était ma première. Mais sans doute que dans quelques années, je verrais que c’était des jours extra", a déclaré Wout Van Aert à notre micro.

Et d’ajouter à l’interview de fin de course : "C’était peut-être la course la plus facile de ma carrière. Il n’y avait pas d’échappée, pas un tempo très élevé. Mais le final était tactique avec beaucoup de vent. Avec les derniers mètres en bosse, je savais que cela me convenait. Je suis très content que l’équipe m’ait donné l’opportunité de jouer ma carte. Et de pouvoir en plus finir en beauté, c’est encore plus agréable".


►►► À lire aussi : Wout van Aert, l’équipier modèle continue d’impressionner en montagne


Van Aert a fait parler son sens du placement. "C’était important de garder sa position. J’ai réussi à être derrière Sunweb qui a un bon train. Quand j’ai lancé mon sprint, Cees Bol (le sprinteur néerlandais, 2e de l’étape) est parti aussi. Ça ne s’est pas joué à grand-chose. Je n’ai gagné que d’une demi-roue, mais c’était suffisant".

Très en vue dans un rôle d’équipier, van Aert a visiblement bien récupéré de ses efforts. "Quand on est en forme, on récupère plus vite. L’équipe marche fort. On doit continuer sur cette lancée. Maintenant que j’ai ma victoire, je vais me battre encore plus pour l’équipe".

 

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous