RTBFPasser au contenu

Le 6/8

Valérie Bénaïm se confie sur sa carrière : "Je lui serai éternellement reconnaissante"

Rencontre avec Valérie Bénaïm

Le 6-8

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

23 mai 2022 à 10:032 min
Par Elisée Baelongandi

David Barbet, journaliste de Télépro, a interviewé la célèbre chroniqueuse Valérie Bénaïm à l’occasion de la sortie de son livre. Des confidences sur ce dernier ainsi que sur son parcours professionnel sont au rendez-vous dans Le 6-8.

 

Connue en tant que chroniqueuse de l’émission " Touche pas à mon poste", Valérie Bénaïm se présente sous une casquette différente pour commencer cette interview, celle d’auteure. En effet, depuis peu, elle a écrit un livre sur la vie l’acteur et scénariste Jean Pierre Bacri.

Cette idée lui est venue à sa mort, plus particulièrement en voyant l’émotion que son départ avait suscité, en France comme en Belgique, alors qu’elle le considérait comme "un acteur niche". C’est à ce moment que naquit le désir d’en connaître plus sur cet artiste qu’elle avait tant aimé…

"Je me suis interrogée sur ce que Jean Pierre Bacri disait de nous, ce que son travail disait de nous et en quoi il y avait une correspondance entre lui, sa filmographie, ses textes et ce que l’on vit au quotidien. Du coup j’ai appelé un ami éditeur et il m’a dit " Mais fais-le ce livre". C’est comme ça que je me suis lancée avec une amie journaliste".

C’est ainsi qu’elle a retracé la vie de cet artiste, de son enfance à son apogée dans un milieu qui ne semblait en rien lui être prédestiné, celui du cinéma.

Valérie Bénaïm, un nom mais plusieurs vies derrière celui-ci

Si c’est en tant qu’auteure qu’elle s’est présentée en ce jour, c’est anciennement en tant qu’animatrice sur TF1 qu’elle s’est fait connaître. Après son départ de la chaîne française, 10 ans de petites émissions de part et d’autre s’en sont suivies avant qu’elle ne puisse retrouver une place de chroniqueuse de l’émission qui lui vaut une grande visibilité à ce jour. Une période assez complexe durant laquelle elle aurait pu baisser les bras…

" J’avais commencé à prendre des chemins de traverse, mon ouvrage sur Jean Pierre Bacri est le quatrième ; j’étais donc repartie dans l’écriture à ce moment-là. J’étais également allée sur les planches pour interpréter un conte pour enfant quand, de nouveau, j’ai croisé la route de Cyril pour justement faire la promotion de ce spectacle. Je le connais depuis très longtemps, avec lui on s’est amusé sur le plateau et il m’a dit : "Chiche vous revenez demain", j’ai dit chiche mais comme il le disait beaucoup […] je l’ai pris comme une vanne. Le lendemain on m’a appelée. Du coup je suis revenue une fois, puis deux fois et maintenant ça fait 10 ans. Il m’a redonné une visibilité, […] je lui serai éternellement reconnaissante".

En ce qui concerne le statut de chroniqueuse, cela ne représente pas grand-chose pour elle d’être animatrice ou chroniqueuse ; le plus important à ses yeux est de faire au mieux son travail, en étant au service de la collectivité.

Getty Image

Retrouvez David Barbet et les coulisses de la télévision, et bien d’autres chroniques dans Le 6-8 en semaine sur La Une.

Sur le même sujet

13 juin 2022 à 14:37
1 min
03 juin 2022 à 14:55
3 min

Articles recommandés pour vous