RTBFPasser au contenu

Societe

Double vacciné mais infecté à l'automne: faut-il se faire administrer le booster immédiatement ou vaut-il mieux attendre?

La 3e dose du vaccin va être administrée à toute la population d'ici le printemps. Mais est-ce vraiment utile si on a été infecté cet automne?
28 nov. 2021 à 15:50 - mise à jour 29 nov. 2021 à 09:592 min
Par Marie-Laure Mathot

C'est décidé: en Belgique, la 3e dose de vaccin va être administré à toute la population d'ici la fin du printemps. Mais est-elle vraiment utile tout de suite pour les personnes vaccinées qui ont été infectées par le covid cet automne? Ne peuvent-elles pas attendre 6 mois que l'effet de l'infection sur leur immunité s'estompe? 

Ce n'est pas l'avis de la porte-parole de notre ministre fédéral de la Santé qui s'exprime à titre personnel sur Twitter. "#Covid19: Je suis vacciné et j'ai fait la maladie. Qd faire mon booster?", s'interroge France Dammel sur le réseau social. "Ce n'est pas une raison pour attendre des mois! Le CSS (Conseil supérieur de la santé) recommande le booster dès 14 jours après la guérison. Important de faire passer ce message!!"

Loading...

En juin 2021, le Conseil supérieur de la santé a en effet émis son avis sur le fait de se faire vacciner après une infection. Voilà ce qu'il disait dans son rapport: "Cette vaccination ne pourra être effectuée qu’au plus tôt 14 jours après le rétablissement complet du patient symptomatique ou bien au plus tôt 14 jours après l’obtention du résultat positif d’une PCR si le patient n’a pas présenté de symptôme."

Attendre au moins 14 jours après l'infection, c'est donc quelque peu différent que de se faire directement vacciner après 14 jours. Pour l'infectiologue des cliniques universitaires Saint-Luc, Leïla Belkhir, il vaut mieux attendre. "Je ne vois pas l’intérêt de revacciner d’emblée (après 14 jours) si deux doses de vaccin au printemps et covid confirmé en Octobre-novembre. Le covid joue dans ce cas un effet booster sur l’immunité", répond-elle sur Twitter.

Loading...

L'infectiologue s'appuie quant à elle sur ses connaissances mais aussi sur l'avis de la Haute autorité santé en France (HAS). Elle recommande en effet une 3e dose mais après six mois, le temps que l'infection de l'automne n'ait plus d'effet protecteur sur le système immunitaire. Et pour ne pas faire double emploi.

Elle rejoint ainsi les avis de deux éminents immunologues contactés par la RTBF, Michel Goldman et Muriel Moser. Si on a fait le Covid malgré une vaccination à deux doses, "dans ce cas, aucune urgence à se faire revacciner", estimait le professeur Goldman.

Même écho chez Muriel Moser: "On sait que les personnes convalescentes ont une réponse immunitaire qui est aussi forte qu'après une vaccination, alors, si on vient de développer la maladie, il n’est en principe pas nécessaire de faire un boost".

Ces avis rejoignent les constatations d'une étude, encore en pré-print, sur les anticorps présents chez les personnes vaccinées qui ont développé une infection "de percée" par rapport aux personnes vaccinées testées négatives: les anticorps neutralisants sont 34 fois plus élevés chez les personnes testées positives, et elles ont également montré "des réponses des lymphocytes T spécifiques  4,4 fois plus élevées contre la variante delta du SRAS-CoV-2 que les personnes vaccinées qui ont été testées négatives".

Soit des résultats assez proches de ce qu'on constate après l'administration du booster...


►►► Lire aussi : Coronavirus : l’immunité "naturelle" est-elle meilleure que l’immunité acquise suite au vaccin ?


C'est bien sûr sans compter sur le nouveau variant Omicron pour lequel on ignore encore sa dangerosité et si le vaccin sera efficace. "La HAS souligne la nécessité de maintenir une surveillance renforcée des variants minoritaires et des mutations additionnelles du variant Delta afin de détecter tout changement susceptible d’aggraver encore son impact en santé publique."

Sur le même sujet

Journal télévisé 28/11/2021

Sur le même sujet

29 nov. 2021 à 19:29
2 min
29 nov. 2021 à 11:44
1 min

Articles recommandés pour vous