Vaccination contre le Covid-19 en Belgique : où en est-on en Flandre, Wallonie et Bruxelles ce 26 avril ?

Un centre de vaccination à Oud-Heverlee, le 24 avril 2021.

© Belga

26 avr. 2021 à 11:40Temps de lecture4 min
Par Am.C.

Conditionner les assouplissements à l’évolution de la campagne de vaccination contre le Covid-19 ? C’est l’idée émise ce dimanche au micro de la VRT par Jan Jambon (N-VA), le ministre-président flamand.

Pour Jan Jambon les politiques devront se pencher à un moment donné sur la différence de couverture vaccinale entre la Flandre d’une part et la Wallonie et Bruxelles d’autre part. "Si cet écart s’agrandit, cela deviendra un élément au moment où nous devrons prendre des décisions", a-t-il fait valoir.

L’idée d’assoupissements plus prononcés dans certaines régions du pays apparaît aussi en creux dans une interview du ministre flamand de la Santé Wouter Beke (CD&V). Dans le Standaard de ce week-end, ce dernier dit comprendre que la situation soit plus compliquée pour les francophones sur qui plane l’ombre des campagnes anti-vax françaises. "Mais les Flamands ne doivent pas en être les victimes. Nous avons fait nos devoirs et nous méritons quelque chose en retour", a-t-il ajouté


►►► À lire aussi : 70% des plus de 65 ans vaccinés, une des conditions pour la réouverture des terrasses le 8 mai est remplie


Concrètement, la Flandre est-elle en avance sur les autres Régions ? En tout ou en partie ? Pour le savoir, plongeons-nous dans les chiffres.

On le voit dans le graphique ci-dessous (extrait de notre article évolutif consacré à la campagne de vaccination contre le Covid-19) basé sur les chiffres diffusés par Sciensano : la Flandre, la Wallonie et la Communauté germanophone sont très proches concernant le nombre de doses administrées pour 100 habitants. Sur la première dose en tout cas. Environ 24 premières doses de vaccins ont été administrées pour 100 citoyens.

Loading...

Vaccination plus lente en Région bruxelloise

Bruxelles est à la traîne avec environ 17 premières doses pour 100 habitants. Signalons au passage que les personnes vaccinées sont comptabilisées selon leur lieu de résidence. Une personne vaccinée à Bruxelles mais qui réside en Wallonie sera comptabilisée dans les personnes vaccinées en Wallonie.

Ce point avait d’ailleurs fait réagir Alain Maron, le ministre bruxellois de la Santé. Le 15 avril dernier, il indiquait que des discussions étaient en cours avec la Flandre et la Wallonie afin que Bruxelles puisse récupérer 60.000 vaccins qui ont été administrés dans les centres de la capitale à des membres du personnel soignant, des policiers et des patients domiciliés en Flandre et en Wallonie.

Si on se concentre sur les personnes totalement vaccinées, c’est la Communauté germanophone qui est en tête. La Wallonie et la Flandre sont au même niveau tandis que, là encore, Bruxelles ferme la marche.

Les plus âgés davantage vaccinés au nord

Voilà pour la vue d’ensemble. Des différences plus marquées apparaissent quand on se penche sur la vaccination par catégorie d’âge. Dans le graphique ci-dessous, plus le bleu d’une case est foncé, plus cette tranche d’âge dans la Région concernée approche des 100% de couverture vaccinale.

Ces pourcentages sont théoriques, ils nous donnent avant tout un aperçu de la situation. Ils sont en effet calculés en prenant pour base la population au 1er janvier 2020. Depuis cette date – c’est logique – des gens sont décédés, d’autres ont vieilli… Cela donne malgré tout un aperçu de la situation et de l’objectif à atteindre.

On le voit, la Flandre a bien avancé dans la vaccination des plus âgés. plus de 92% des 85 ans et plus, 95% des 75-84 ans, 62,6% des 65-74 ans… La Wallonie est en bleu plus clair et peine à atteindre les 80% par tranche d’âge dans ces publics-là.

Mais si on descend dans les classes d’âges, la Flandre n’est plus leader. Chez les 55-64 ans, Bruxelles est en tête, suivi de la Wallonie et de la Communauté germanophone.

Loading...
Sur son site internet, la Région flamande propose une carte très détaillée du taux de vaccination. Quelques communes ont dépassé les 90% de 65 ans et plus ayant reçu une première dose de vaccin.
Sur son site internet, la Région flamande propose une carte très détaillée du taux de vaccination. Quelques communes ont dépassé les 90% de 65 ans et plus ayant reçu une première dose de vaccin. © https://www.laatjevaccineren.be/vaccinatieteller-cijfers-per-gemeente

En Région bruxelloise, on constate aussi des disparités d'une commune à l'autre. En témoigne ce tableau présenté ce lundi 26 avril par la Commission communautaire commune (Cocom).

Le taux de vaccination atteint 80% chez les 65 ans et plus à Woluwe-Saint-Pierre, contre 51,7% à Saint-Josse. Pour expliquer ces disparités, la Cocom met en avant plusieurs facteurs, dont un "niveau socio-économique globalement faible dans certaines zones", une "population moins orientée à la prévention de la santé" ou encore la "fracture digitale".

Le taux de vaccination jusqu'ici observé en Région bruxelloise est influencé par de grands écarts entre les communes, a indiqué lundi matin la Commission communautaire commune, lors de son point de la situation hebdomadaire avec la presse.
Le taux de vaccination jusqu'ici observé en Région bruxelloise est influencé par de grands écarts entre les communes, a indiqué lundi matin la Commission communautaire commune, lors de son point de la situation hebdomadaire avec la presse. © Capture d'écran Cocom

Convaincre les francophones d’aller se faire vacciner

Vacciner le plus d’aînés possible ? Christie Morreale, la ministre de la Santé en Wallonie, veut y croire. "On essaie de doubler les messages pour convaincre les francophones d’aller se faire vacciner. Il n’y a aucune raison qu’on n’atteigne pas ces 80% d’ici le 8 mai", a-t-elle affirmé sur RTL-TVI ce dimanche.

Pour donner un coup de boost à la campagne, la Wallonie a lancé la semaine dernière, l’opération "Re Vax 80 + ". Son but : permettre aux 80 ans et plus qui ont laissé passer l’occasion de se faire vacciner de rentrer dans la boucle. Ces personnes peuvent appeler le numéro gratuit 0800/45 019. Un rendez-vous dans un centre de vaccination leur sera donné.

Cet appel s’adresse aussi aux proches des personnes âgées, à leurs familles et à leurs amis. Les autorités wallonnes les encouragent à assister leurs parents, grands-parents ou personnes âgées proches d’eux à participer à cette opération et à se protéger ainsi au plus vite, soulignent les autorités régionales.

Les perspectives du codeco sont-elles réalistes ? : JT du 24/04/2021

Les clés de l info: les perspectives du codeco sont-elles réalistes ?

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous