RTBFPasser au contenu

Belgique

Vaccination contre le coronavirus : top départ le 28 décembre, voici comment cela va se dérouler

Vaccination contre le coronavirus: top départ le 28 décembre, voici comment cela va se dérouler
22 déc. 2020 à 14:47 - mise à jour 22 déc. 2020 à 14:473 min
Par Thomas Dechamps

Après l’approbation lundi par l’Agence européenne des médicaments du vaccin contre le coronavirus de Pfizer-BioNtech, la date et les lieux du top départ de la vaccination en Belgique sont désormais connus. Tout commencera donc le lundi 28 décembre dans trois maisons de repos, une en Flandre, une en Wallonie et une à Bruxelles : les deux implantations de la maison de retraite Sint Pieter à Puurs-Sint-Amands (en province d’Anvers, à un jet de pierre de l’usine Pfizer), la Bonnemaison de Bouzanton à Mons et Notre-dame de Stockel à Woluwé saint-Pierre.

Une quatrième maison de repos en communauté germanophone devait en principe être incluse dans cette première livraison mais on apprend à bonne source que le nombre de doses réservées à cet effet était insuffisant (70 doses à peine) pour vacciner l’ensemble de la maison de repos et que l’opération y est dès lors reportée au 5 janvier.

Jos Hermans : premier résident flamand sur la liste de vaccination
Josepha Delmotte : première wallonne sur la liste de vaccination

270 résidents de maisons de repos pour commencer

En Wallonie, la première servie sera Josepha Delmotte, 102 ans (née en 1918, l'année de la grippe espagnole...). En Flandre, ce sera Jos Hermans, un résident de 96 ans qui a échappé au Covid depuis le début de l’épidémie. Ils recevront la petite piqûre tant attendue vers 11 heures. En tout, 270 résidents de maison de repos feront comme eux le même jour. Mais ils ne seront pas encore totalement vaccinés au Covid-19 puisqu’une seconde dose doit leur être administrée 21 jours plus tard.

Ce lancement doit aussi permettre de tester la lourde chaîne logistique que nécessite l’administration du vaccin Pfizer-BioNTech, le premier à arriver chez nous sur les cinq vaccins différents commandés par la Belgique.


►►► "J’espère que toute la population belge pourra être vaccinée" : le directeur Pfizer Belgique-Luxembourg se dit prêt à livrer les premiers vaccins


C’est la société Pfizer elle-même qui livrera ses vaccins dans des "hub hospitaliers", 41 hôpitaux désignés comme plate-forme de réception et de livraisons des vaccins par l’Agence fédérale du médicament parce qu’ils disposent de frigos et de congélateurs à température ultra-basse (à -75 degrés), ainsi que de gants imperméables isolants et de lunettes de sécurité pour leur personnel.

Une fois les vaccins bien réceptionnés et entreposés en hôpital, son personnel est responsable de leur conservation mais aussi de la délicate étape de la décongélation, qui doit être effectuée quatre jours avant l’utilisation du produit. Le transport sur le lieu de vaccination est lui pris en charge par le distributeur de matériel médical Medista, qui fournira également le matériel nécessaire à l’administration du vaccin : cotons, seringues, aiguilles, chlorure de sodium pour la dilution. Sur place, les doses livrées sont placées dans des frigos plus classiques, réglés à une température entre 2 et 8 degrés.

Vaccination contre le coronavirus : top départ le 28 décembre, voici comment cela va se dérouler
Vaccination contre le coronavirus : top départ le 28 décembre, voici comment cela va se dérouler © Tous droits réservés

Consentement verbal

Une fois toutes ces étapes remplies avec succès, la phase critique de la vaccination en tant que tel peut enfin commencer. Deux personnes (un "préparateur" et un "vaccinateur") s’en occupent concrètement dans chaque maison de repos. Après dilution du produit, ces médecins référents font les injections dans le bras et enregistre chaque vaccination. Un simple consentement verbal est requis avant l’injection, comme cela se fait déjà pour la vaccination contre la grippe par exemple.

Après cette "vaccination pilote", la campagne de vaccination dans les maisons de repos pourra officiellement débuter le 5 janvier. Le premier tour devrait être achevé à la fin du mois et tous les résidents ainsi que le personnel seraient donc vaccinés aux alentours de la fin du mois de février. C’est en tout cas le calendrier sur lequel table la Région bruxelloise mais tout dépendra des fournitures de doses par les grandes entreprises pharmaceutiques.

Pfizer a promis l’acheminement symbolique de 10.000 doses juste après Noël, de quoi vacciner 5000 personnes. 325.000 doses supplémentaires doivent être disponibles pour le lancement du 5 janvier.

Début de la vaccination : 4 maisons de repos prioritaires (JT du 22/12/2020)

Vaccination : 4 maisons de repos prioritaires

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous