RTBFPasser au contenu
Rechercher

Hainaut Matin

Vacances : les 10 indispensables dans la trousse de pharmacie

28 juin 2022 à 06:54Temps de lecture2 min
Par Carine Bresse

L’heure des vacances est sur le point de sonner. Les valises sont quasiment bouclées. Entre les maillots, les vêtements légers, chaussures, tong et autres, la trousse de pharmacie est bien souvent délaissée.

Un rien de paracétamol, une crème solaire et trois pansements, est-ce suffisant.

Paule Denuit est pharmacienne. Voici les indispensables qu’elle recommande pour pallier rapidement les bobos qui pourraient à tout moment gâcher quelque peu votre séjour.

 

Le traitement de base

La première chose à ne pas oublier c’est son traitement de fond, son traitement chronique. Cela arrive souvent que des personnes se retrouvent à l’étranger sans leur traitement.

 

Prescription oubliée

Les officines étrangères n’ont pas de synergies avec les pharmacies belges. Par conséquent, en cas d’oubli, les démarches ne sont pas simples.

L’une des solutions de secours est de demander à votre pharmacien d’établir le schéma de médication en DCI (dénomination commune internationale) avec le nom des molécules.

 

Soleil et peau

On peut ensuite penser au ludique avec la crème solaire et l’après-soleil tout aussi indispensable que la protection afin d’hydrater et régénérer la peau.

En cas de gros coup de soleil, il existe des crèmes qui font office de pansement.

 

Moustiques et compagnie

Bien souvent en vacances, les moustiques viennent jouer les trouble-fêtes. Il existe des lotions préventives pour l’adulte et pour l’enfant.

Si malgré cela on se fait piquer, on peut appliquer une crème naturelle à base de plantes. Si la réaction est plus intense, il faut dès lors avoir recours à un dérivé de cortisone. Un antihistaminique par voie orale dans la trousse de voyage peut parfois, pour ne pas dire souvent, calmer l’inconfort.

Une pince à tique peut être utile.

 

Douleur et inflammation

La pharmacienne recommande évidemment les médicaments de base en cas de douleur ou d’inflammation comme l’ibuprofène et le paracétamol.

 

Le mal du transport

Que ce soit en voiture, en train, en bus ou en avion, certains souffrent du mal de transport. L’homéopathie peut soulager les désagréments mineurs. Des dérivés plus puissants ont l’avantage d’être à la fois utiles contre le mal des transports et antinauséeux. Ces traitements sont délivrés sans prescription.

 

Transit et digestion

Les vacances offrent aussi de belles découvertes gustatives et par moments, ouvrent la porte aux excès. Les pharmaciens recommandent généralement un antiacide et un anti-reflux.

Comme la gastro sévit partout, les antinauséeux peuvent être utiles.

Certaines personnes voient aussi leur transit modifié. Un laxatif ou un antidiarrhéique et des probiotiques soulagent assez rapidement.

En cas de gastro, les sels de réhydratation peuvent aider les enfants.

 

Plage, sable et yeux

Outre les lunettes de soleil, des larmes artificielles peuvent soulager des irritations dues au sable ou à l’eau salée.

 

Pieds et autres bobos

Les randonneurs qui peuvent souffrir d’ampoules aux pieds emporteront des pansements bien connus à mettre aux talons ou aux orteils.

Pensez aussi à des pansements, un désinfectant et des compresses.

Un gel à l’arnica n’est jamais superflu.

 

Infection urinaire

Si vous êtes sujets aux infections urinaires, prévoyez des médicaments en vente libre ou au besoin, si le problème est récurrent, une prescription de votre médecin.

 

Gel et masque

Ils restent d’actualité dans certains pays.

Sur le même sujet

Ce lundi, vous auriez pu être vaccinés chez votre pharmacien : "La logistique ne suit pas", rétorque l’APB

Belgique

Des vacances en voiture, en train ou en avion ? Un choix qui donne le ton

Mobilité

Articles recommandés pour vous