RTBFPasser au contenu

Voyage

Vacances en France : une plateforme pour réserver vos loisirs sur place

Vacances en France : une plateforme pour réserver vos loisirs sur place
30 sept. 2021 à 10:001 min
Par RTBF TENDANCE avec AFP

"Nous nous sommes pris en pleine figure il y a 15 ans la révolution Tripadvisor, puis il y a dix ans Booking.com et ensuite Airbnb... Il serait bon que l'innovation digitale vienne de temps en temps de la France, premier pays touristique au monde", a déclaré à Olivier Sichel, directeur de la Banque des Territoires.

L'éventail des activités disponibles près de votre lieu d'hébergement

Alentour permet aux voyageurs de recevoir, en réservant leur hôtel ou à leur arrivée en vacances, un SMS ou un e-mail personnalisé leur indiquant une liste complète d'activités possibles à proximité, réservables via leur smartphone.

Avec Alentour, ce sont les hébergements touristiques et les institutionnels (Offices du Tourisme ou autres) qui proposent les activités aux voyageurs.

En scannant un QR code à leur hôtel ou à l'Office du tourisme, les voyageurs se dispensent de récolter des brochures en papier. Les hôtels, eux, peuvent conseiller leurs clients sur les loisirs à proximité, géolocalisés sur une carte interactive.

Une offre digitale particulièrement axée sur les zones rurales

"On s'est aperçu que les touristes sont de plus en plus intéressés par les activités qui vont de la visite au musée du coin au poney-club en passant par l'accrobranche, et qu'elles étaient assez peu digitalisées", contrairement à l'offre d'hébergement ou de transport, souligne Olivier Sichel. "Il n'est pas facile de les trouver."

Il y aurait "120 à 150000 producteurs d'activités, pour un volume d'affaires de 22 milliards d'euros, dont seulement 5 à 10% viennent de réservations digitales : le potentiel est énorme !", estime Timothée de Roux.

Alentour veut se différencier de concurrents comme Booking.com ou Airbnb, très urbains, affirme M. de Roux : avec ces plateformes, "réserver un kayak dans l'Ardèche, c'est plus compliqué".

Expérimentée depuis août sur la Côte d'Azur, Alentour sera progressivement déployée en France et se rémunèrera grâce à une commission "mieux-disante" que celles "de 20 à 35% pratiquées sur le marché", selon M. de Roux.

Articles recommandés pour vous