RTBFPasser au contenu

La Grande Forme

Vacances d'été : comment voyager avec ses médicaments en toute sécurité ?

Directly above the man's hands packing for the trip

Les médicaments vacances :  quelles sont les règles à respecter pour bien prendre son traitement ? Pour bien le transporter en toute sécurité? Pour retrouver son médicament en cas d’oubli ? Le point avec le Dr Charlotte, médecin généraliste.

Ça y est, tout est prêt, vous avez suivi votre liste scrupuleusement et vous êtes sûr de n’avoir rien oublié, la valise est bouclée. Et c’est là que vous vous rendez compte que vous avez oublié vos médicaments qui étaient pourtant prescrits et qui sont essentiels par exemple pour votre tension artérielle. Sachant qu’un quart de la population mondiale prend un traitement chronique, ce genre de choses est assez fréquent. Le point avec le Dr Charlotte, médecin généraliste.

Comment bien prendre son traitement ?

Prévoyez une liste de médicaments et notez la molécule. Le plus facile est de demander à votre médecin de le prescrire en dénomination commune internationale (DCI) qui vous permettra de retrouver le même médicament à l'étranger.

N'hésitez pas à employer un semainier pour mieux vous y retrouver. Et à prendre vos ordonnances avec vous si jamais on vous demandait de prouver que vous en avez besoin au quotidien. Enfin, ne changez pas votre médicament ou votre médication juste avant de partir en vacances.

Et le transport dans tout ça ?

Pour la plupart des médicaments, il vaut mieux les transporter dans votre bagage à main plutôt que dans la soute étant donné les variations de température qu’il peut y avoir. De plus, si vous ayez besoin de votre traitement rapidement, mieux vaut avoir vos médicaments à portée de main.

Bonne nouvelle ; la restriction sur les liquides que vous pouvez emporter en cabine n'est pas prise en compte pour les médicaments et la nourriture pour bébé. Les médicaments dont un passager a besoin - que ce soit en vol ou durant son séjour - sont autorisés dans les bagages à main avec une quantité supérieure à 100 ml, et ne doivent pas être conservés dans un sac plastique séparé. Pour les produits pour bébé, vous avez le droit de prendre votre poudre, un biberon de lait de plus de 25 ml mais vous n’avez pas le droit de prendre de l’eau pour pouvoir ensuite la mélanger. 

Les aérosols pour le traitement d’infections respiratoires sont autorisés. Le mieux c’est une prescription pour tout, notamment pour les médicaments assimilés aux stupéfiants comme les médicaments utilisés dans le traitement contre les troubles de l’attention, les opiacés ou encore les antalgiques.

Chaque pays connaît une disposition différente, vous pouvez consulter le site de l’organe international de contrôle des stupéfiants, vous pouvez aussi vous renseigner sur le site de l’ambassade ou du ministère du pays dans lequel vous voyagez.

Comment voyager avec des médicaments en toute sérénité ?

La Grande Forme

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Certains médicaments doivent être conservés au froid

C’est le cas notamment de insuline. Ce genre de médicaments doit être transporté avec un emballage isotherme pour le maintenir à bonne température. Ces médicaments supportent en général la température ambiante pendant une courte durée - soit 24 heures maximum.

À noter aussi que les bandelettes utilisées pour tester les glycémies sont très sensibles aux variations de température ; il ne faut pas les exposer à une température importante parce qu’elles peuvent être tout à fait faussées et donc vous donner de mauvaises indications sur votre glycémie.

D’autres médicaments sont sensibles à la lumière ou à l’humidité sans pour autant devoir rester dans le froid. Transportez-les alors dans un sac isotherme mais sans l’accumulateur de froid.

Faites attention à ne pas les laisser trop longtemps dans le coffre ou exposé au soleil.

J'ai oublié mes médicaments, que faire ?

Certains médicaments sont très sensibles et l’arrêt n’est pas une bonne idée ; ça peut déstabiliser votre santé comme par exemple les médicaments contre la thyroïde, pour la tension, le diabète ou encore les problèmes cardiaques. Résultat : vous devez absolument trouver une solution parce que votre pathologie peut s’aggraver donc ce qui s’impose, c’est d’aller consulter les pharmaciens et de trouver une solution avec lui et d'éventuellement contacter par mail votre médecin traitant.

Pensez à prendre avec vous votre Carte Européenne d'Assurance Maladie (CEAM). Vous pouvez la demander via Internet à votre mutuelle.

Un autre bon réflexe ; partir avec une ordonnance ou encore prendre une photo de vos médicaments, cela vous aidera à vous expliquer du mieux possible face au pharmacien à l'étranger.

Retrouvez "La Grande Forme" en direct du lundi au vendredi de 13h à 14h30 sur VivaCité. Vous avez manqué l’émission ? Nous vous invitons à la revoir sur Auvio ainsi que sur différentes plateformes de Podcast.

Loading...

Sur le même sujet

24 juin 2022 à 15:00
4 min
24 juin 2022 à 13:30
3 min

Articles recommandés pour vous