Journal du Rock

USA : trois inculpations pour tentative de recel des manuscrits de l’album Hotel California

13 juil. 2022 à 06:02Temps de lecture2 min
Par Belga/Classic 21

Trois hommes, dont un curateur du Rock and Roll Hall of Fame, accusés de s’être procuré et d’avoir cherché à vendre une centaine de pages de notes manuscrites de l’album des Eagles, Hotel California, dont ils savaient qu’elles avaient été volées, ont été inculpés mardi à New York, a annoncé le procureur de Manhattan Alvin Bragg.

Craig Inciardi, 58 ans et Edward Kosinski, 59 ans, ont été inculpés notamment pour des faits de possession criminelle de biens volés, tandis que Glenn Horowitz, 66 ans, a été inculpé pour tentative. Les trois hommes ont plaidé non coupable. Avec le développement du marché des collectionneurs, certaines pièces ayant appartenu à des stars de la musique ou du sport se vendent de plus en plus cher. La centaine de pages de notes et de paroles écrites par Don Henley, l’un des fondateurs des Eagles, pour l’album Hotel California, dont celles de la chanson éponyme devenue un tube, ou "Life in the Fast Lane", sont estimées à plus d’un million de dollars, écrit le procureur Alvin Bragg dans son communiqué.

"Bien qu’ils savaient que les documents étaient volés", les trois inculpés "ont tenté de vendre les manuscrits, ont fabriqué de faux documents de provenances et ont menti aux maisons de vente aux enchères, à des acheteurs potentiels et aux forces de l’ordre sur l’origine des documents", affirme-t-il. L’affaire remonte à la fin des années 70, quand un auteur, engagé par le groupe de rock californien pour écrire sa biographie, subtilise les notes. D’après le parquet de Manhattan, il finira par les vendre à Horowitz, qui les cèdera ensuite à Inciardi et Kosinski.

Le mois dernier, alors que les Eagles interprétaient " Take it Easy ", des membres du public installés dans la zone VIP n’ont pas pris ce conseil à la lettre et se sont battus lors du show donné à Hyde Park. Les places pour cette zone VIP étaient vendues à plus de 450 euros.

On apprenait aussi il y a quelques semaines que le fils de Glenn Frey quittait les Eagles après avoir remplacé son père depuis leur retour sur scène en 2017, soit un an après le décès du cofondateur du groupe. Deacon Frey a passé 4 ans et demi à porter l’héritage de son père et après quelques semaines de réflexion, il sent maintenant qu’il est temps pour lui de se frayer son propre chemin", explique le groupe. "Nous le comprenons complètement et nous le soutiendrons dans tout ce qu’il entreprendra dans les années à venir", pouvait-on lire alors sur leur site officiel.

Sur le même sujet

Une bagarre éclate pendant un concert des Eagles

Journal du Rock

Le fils de Glenn Frey quitte les Eagles après avoir remplacé son père

Journal du Rock

Articles recommandés pour vous