USA: le chef de la police de Ferguson, accusée de racisme, a démissionné

11 mars 2015 à 21:17Temps de lecture1 min
Par Belga News
"C'est avec tristesse que j'annonce ma démission de chef de la police", écrit Thomas Jackson dans une lettre publiée mercredi par le quotidien. Selon le journal, la démission du policier sera effective le 19 mars. Cette démission intervient après la publication d'un rapport accablant du ministère de la Justice qui détaillait les pratiques racistes de la police et de la municipalité de Ferguson, théâtre d'émeutes l'été dernier après la mort d'un jeune Noir, Michael Brown, tué par le policier blanc Darren Wilson. Thomas Jackson est la sixième personne à quitter ses fonctions à la suite de ce rapport publié il y a une semaine. Le juge municipal Ronald Brockmeyer et le secrétaire général de la ville John Shaw ont démissionné respectivement lundi et mardi. Une responsable du tribunal, accusée d'être l'auteur de courriels racistes, a été licenciée et deux policiers, soupçonnés également d'en avoir envoyés, ont démissionné. Le ministre américain de la Justice Eric Holder s'était dit prêt à démanteler la police de Ferguson après la publication de ce rapport qui énumérait des pratiques policières parfois illégales ciblant surtout les Noirs de la ville, et des courriels racistes échangés entre responsables. Le rapport avait pointé un système, violant parfois la légalité, où la police "sous pression de la municipalité, n'était plus un service public mais un outil pour gagner de l'argent". Ferguson, une ville à majorité noire, est dirigée par des responsables blancs pour la plupart. (Belga)
Belga

Sur le même sujet

Bavures policières aux Etats-Unis: "graves manquements" à la police de Philadelphie

Monde

USA: des habitants de Ferguson veulent pousser le maire vers la sortie

Monde

Articles recommandés pour vous