US Open

US Open : Swiatek écarte Pegula et rejoint Sabalenka en demi-finale

2022 US Open – Day 10

© 2022 Getty Images

08 sept. 2022 à 05:03Temps de lecture2 min
Par AFP

Conquérante et plus tranchante, la N.1 mondiale Iga Swiatek s’est qualifiée avec autorité pour sa première demi-finale de l’US Open en battant 6-3, 7-6 (7/4) l'Américaine Jessica Pegula (8e), mercredi à New York.

La Polonaise de 21 ans, lauréate de son deuxième Roland-Garros en juin, affrontera dans le dernier carré la Bélarusse Aryna Sabalenka (6e), qui a écarté la Tchèque Karolina Pliskova 6-1, 7-6 (7/4).

"Je ne m’attendais pas (à aller en demies) en débutant le tournoi. Ce soir, le niveau était élevé et je suis contente d’avoir gagné", a-t-elle déclaré à chaud au centre du court Arthur Ashe.

Après s’être fait très peur au tour précédent face à l’inconnue allemande Jule Niemeier (108) qui a profité de son non-match au premier set, avant de finir par s’effondrer, Swiatek a cette fois fait preuve de plus de constance, même si Pegula a réussi à breaker la première pour mener 3-2.

La Polonaise, consciente de l’importance de ne pas laisser s’échapper sa rivale du soir, deux fois quart-de-finaliste à l’Open d’Australie et qui restait sur une demi-finale au WTA 1000 de Toronto, a su répliquer immédiatement en débreakant. Et même en enchaînant quatre jeux d’affilée pour empocher la première manche.

Le deuxième set fut celui d’un interminable échange d’amabilités, résultant d’une grosse fébrilité au service des deux côtés, puisque l’une et l’autre ont perdu cinq de leurs six mises en jeu. Tant et si bien qu’au tie-break, c’est Swiatek qui a fini par faire la différence pour conclure en 1h55.

Elle a ainsi enregistré une troisième victoire en désormais quatre confrontations face à l’Américaine, après celles remportées au WTA 1000 de Miami puis à Roland-Garros.

Swiatek était alors au cœur d’un premier semestre, durant lequel elle s’est montrée irrésistible et surtout imbattable, puisqu’elle avait enchaîné 37 succès d’affilée pour six titres à la clé.

Un état de grâce quelque peu perdu depuis, avec des éliminations précoces au 3e tour de Wimbledon, ainsi qu’en 8e de finale à Toronto et Cincinnati.

Elle n’en reste pas moins sur le papier la favorite de cet US Open, où il faudra d’abord passer l’obstacle Aryna Sabalenka.

"Ce sera dur, même si j’ai gagné nos dernières confrontations. Mais je serai prête", a prévenu la Polonaise, qui s’est en effet imposée trois fois d’affilée contre la Bélarusse au printemps.

Articles recommandés pour vous