RTBFPasser au contenu
Rechercher

Jupiler Pro League

Union, Anderlecht, Charleroi et le Standard : Quel programme et quelles ambitions pour cette fin de phase classique?

La phase classique de notre championnat de D1A est déjà bien entamée et touche presque à sa fin, avec 25 rencontres disputées sur les 34 que comporte la phase classique. Certaines tendances se dessinent pour les différentes luttes en place. Tant pour les PO1, que les PO2 et pour la relégation. L’Union conservera-t-elle sa première place au classement ? Qui d’Anderlecht, Charleroi ou encore de la Gantoise accrochera la quatrième position ? Le Standard aura-t-il le droit à un petit miracle et à une qualification pour les PO2 ?

Petit point à tous les étages à neuf rencontres de la fin de la phase classique.

Le classement de la Pro League

Classement Equipe Matches joués Nombre de points
1 Union Saint-Gilloise 25 57
2 Antwerp 25 50
3 Club Bruges 25 48
4 Anderlecht 25 42
5 Charleroi 25 40
6 La Gantoise 25 37
7 Malines 23 36
8 Cercle Bruges 25 34
9 Courtrai 25 34
10 Genk 23 32
11 Saint-Trond 25 28
12 Standard 24 28
13 Ostende 24 27
14 Eupen 25 27
15 Louvain 23 27
16 Zulte-Waregem 24 25
17 Seraing 25 23
18 Beerschot 24 13

La lutte pour les PO1 et le titre, les "Champions' Play-Offs"

© Tous droits réservés

Il en restera quatre. Dans la lutte la plus prestigieuse de notre championnat, quatre équipes s’affronteront en PO1 pour tenter de décrocher le titre de champion de Belgique 2021-2022.

Le "happy-end" de l’Union possible ?

Une équipe se démarque dans cette phase classique, l’un des deux promus, l’Union Saint-Gilloise. Championne d’automne, l’Union est toujours sereinement en tête du classement après 25 rencontres disputées. La renaissance d’un club bruxellois, avec l’arrivée au sommet de Felice Mazzu, un coach populaire. L’histoire est belle et pourrait bien connaître un happy-end. Le programme des Unionistes jusqu’à la fin la phase classique est abordable (alors qu’ils viennent d’enchaîner face à des adversaires directs), avec quelques grosses rencontres malgré tout. Mais quand on vise le titre, aucune équipe ne doit être insurmontable. D’autant que pour concrétiser la domination de la saison par un titre de champion de Belgique, il faudra encore affronter deux fois les trois autres meilleures équipes du championnat. La route est encore longue, mais les Unionistes sont sur la bonne voie.

Si le deuxième au classement est l’Antwerp, on pourra sans doute également compter sur Bruges pour tenter de déjouer les plans de l’Union. Les Anversois ont encore des chocs contre Bruges, l’Union, Anderlecht au programme, mais aussi plusieurs rencontres face aux équipes de bas de classement qui seront en recherche de points précieux. Il n’y a pas de grande place pour les cadeaux dans cette dernière ligne droite.

Bruges possède un programme légèrement plus clément que celui des Anversois, sur papier en tout cas. Mais les Blauw en Zwart sont encore engagés dans la Coupe de Belgique, et plutôt en posture favorable pour atteindre la finale. Ils n’auront pas entièrement la tête aux PO1, mais ont un effectif qui devrait leur permettre de mener les deux "batailles". Il faudra compter sur les Brugeois, tant pour les PO1 que pour la course au titre !

Une lutte acharnée pour la quatrième place

Derrière l’Union, Bruges et l’Antwerp, quasiment assurés de disputer les PO1, il reste une place. Mais pour qui ? Actuellement occupée par le Sporting d’Anderlecht, cette place pourrait revenir aux Mauves en fin de phase classique. Mais cette course à la quatrième position s’annonce tendue. Qui d’Anderlecht, Charleroi ou encore La Gantoise parviendra à accrocher le wagon ? Les Mauves pourront faire la différence en affrontant leurs deux concurrents directs dans les rencontres à venir. Alors que les Buffalos ont un programme quelque peu plus favorable que celui des Zèbres sur papier. Des Carolos qui doivent tout de même encore affronter Bruges, l’Union, Anderlecht et le Standard notamment. Il reste une montagne à gravir pour les hommes de Still qui pourraient être boostés par le retour de leurs fans, alors que jusque-là ils ont engrangé 16 points à domicile, pour 24 à l’extérieur (3e meilleur total de D1A).

L’Europe en ligne de mire

Rappelons que les tickets européens sont répartis comme suit : le vainqueur des Champions’play-offs jouera la Champions League. Le 2e jouera le troisième tour de qualification de la Champions League et le 3e jouera le dernier tour de qualification de la Conference League. Quant au 4e, il disputera un barrage face au vainqueur des Europe Play-Offs pour tenter de décrocher une place au deuxième tour de qualification de la Conference League.

Le programme des principaux candidats aux "Champions' Play-Offs"

L’Union Saint-Gilloise


Antwerp (Extérieur), Saint-Trond (Domicile), Charleroi (E), Eupen (D), Courtrai (E), Louvain (E), Ostende (D), Standard (E), Beerschot (D)


L’Antwerp


Union Saint-Gilloise (D), Seraing (E), Malines (D), Club Bruges (E), Beerschot (D), Anderlecht (E), Zulte-Waregem (D), Louvain (E), Cercle Bruges (D)


Le Club Bruges


La Gantoise (D), Charleroi (D), Eupen (E), Antwerp (D), Seraing (E), Ostende (E), Genk (D), Beerschot (E), Malines (D) + La Coupe de Belgique


Le Sporting d’Anderlecht


Eupen (D), Zulte-Waregem (E), Genk (D), Louvain (E), Ostende (D), Anwterp (D), La Gantoise (E), Charleroi (D), Courtrai (E) + La Coupe de Belgique


Le Sporting de Charleroi


Seraing (D), Club de Bruges (E), Union Saint-Gilloise (D), Beerschot (E), Standard (D), Malines (E), Cercle Bruges (D), Anderlecht (E), Zulte-Waregem (D)


La Gantoise


Club de Bruges (E), Eupen (E), Seraing (D), Standard (E), Zulte-Waregem (D), Beerschot (E), Anderlecht (D), Cercle Bruges (E), Louvain (D) + La Coupe de Belgique


 

La lutte pour le top 8, les "Europe Play-Offs"

© Tous droits réservés

Les équipes qui occuperont les quatre places de la cinquième à la huitième position disputeront les PO2. Leur but ? Tenter de terminer en première position de ces PO2 pour accéder au barrage des Playoffs à disputer contre la quatrième équipe de PO1. L’équipe victorieuse de ce barrage aura accès au deuxième tour de qualification de Conference League.

Les équipes à la lutte pour la quatrième place des PO1, se mêleront forcément à la lutte pour le top 8 simultanément. Anderlecht, Charleroi, La Gantoise devraient au minimum faire partie des PO2 s’ils ne parviennent pas à accrocher le TOP 4. Mais d’autres équipes sont encore en lice. Malines, le surprenant Cercle Bruges, Courtrai, Genk et même le Standard.

La position défavorable et le programme bien relevé des Rouches ne jouent pas en leur faveur pour atteindre leur objectif de la saison, ces "Europe Play-Offs". Un top 8 sauverait quelque peu la saison catastrophique des Liégeois. Les supporters ont déjà hâte qu’une autre saison commence pour voir leur équipe être digne de sa réputation.

Genk possède l’avantage d’avoir deux rencontres de retard et pourrait faire une belle remontée au classement s’il performait lors de celles-ci.

Pour le reste, difficile de prédire les équipes qui disputeront les PO2. Les clubs qui occupent les positions du milieu de classement sont très proches en termes de points et tout pourrait basculer rapidement. Le suspens reste donc entier !

Le programme des principaux candidats aux "Europe Play-Offs"

KV Malines


Beerschot (D), Ostende (D), Genk (E), Antwerp (E), Cercle Bruges (D), Saint-Trond (E), Charleroi (D), Eupen (E), Courtrai (E), Club de Bruges (D) (+ Louvain)


Cercle Bruges


Standard (E), Louvain (E), Beerschot (D), Malines (E), Genk (D), Courtrai (E), Charleroi (D), La Gantoise (E), Antwerp (D)


Courtrai


Saint-Trond (D), Beerschot (E), Zulte-Waregem (D), Genk (E), Union Saint-Gilloise (D), Cercle Bruges (E), Standard (D), Malines (E), Anderlecht (D)


Genk


Zulte-Waregem (D), Louvain (E), Standard (D), Malines (D), Anderlecht (E), Courtrai (D), Cercle Bruges (E), Saint-Trond (D), Club de Bruges (E), Eupen (D), Seraing (E)


Standard


Cercle Bruges (D), Genk (E), Ostende (E), La Gantoise (D), Charleroi (E), Seraing (D), Courtrai (E), Union Saint-Gilloise (D), Saint-Trond (E)


 

La lutte pour le maintien

Sans aucun doute la moins drôle, mais pas la moins passionnée des luttes à mener d’ici la fin de saison. Dans cette bataille plus encore que dans les autres, chaque unité compte.

La messe semble dite depuis déjà plusieurs semaines concernant le Beerschot, sauf énorme surprise. Les Anversois devraient occuper la dix-huitième et dernière place du classement, synonyme de relégation directe, en fin de phase classique.

Voilà déjà de longues semaines que les espoirs sont minces du côté du Beerschot. Mais lorsque l’on analyse son programme, on se rend compte qu’il doit affronter trois des quatre favoris aux PO1, et une bonne partie de ceux qui tentent d’accrocher les PO2. S’il n’est jamais bon de vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué, la fin de saison anversoise risque de ressembler fortement à une mission impossible.

Seraing vraiment mal en point ?

Quid de la 17e position synonyme de barrage face au deuxième de D1B ? Elle devrait se jouer entre Seraing et Zulte Waregem (même si d’autres équipes pourraient ne pas y échapper, telles qu’Eupen qui dégringole, Louvain ou encore Ostende). Zulte possède une rencontre de retard et deux unités d’avance sur Seraing mais aussi l’expérience de la D1A.

Zulte n’est pas si mal en point et semble posséder un petit avantage sur ses deux poursuivants, deux points et un match de moins à par rapport à Seraing, et dix unités de plus en comparaison avec le Beerschot, qui a également un match de moins que Seraing.

Bien loin des espoirs de titre de l’autre promu de la saison, Seraing est à la peine dans les méandres de la D1A. Le programme est corsé pour les Sérésiens, avec des affrontements contre des concurrents directs tels que Zulte, Louvain et Ostende mais aussi avec le haut de tableau et les voisins rouches. Seraing peut encore y croire, mais la tâche s’annonce rude.

Si Seraing demeure 17e, tout ne sera pas perdu pour autant puisqu’il restera le barrage avec le deuxième de D1B pour tenter de rester dans l’élite.

Le programme des équipes qui risquent la relégation

Zulte-Waregem


Genk (E), Ostende (D), Anderlecht (D), Courtrai (E), Seraing (D), La Gantoise (E), Eupen (D), Antwerp (E), Saint-Trond (D), Charleroi (E)


Seraing


Charleroi (E), Antwerp (D), La Gantoise (E), Zulte-Waregem (E), Club Bruges (D), Standard (E), Louvain (D), Ostende (E), Genk (D)


Beerschot


Malines (E), Courtrai (D), Cercle Bruges (E), Charleroi (D), Antwerp (E), La Gantoise (D), Saint-Trond (E), Club de Bruges (D), Union Saint-Gilloise (+ le Standard)


 

Articles recommandés pour vous