RTBFPasser au contenu
Rechercher

Affaire conclue

Une vieille affiche "les petits beurres LU" vendue 4 fois le prix de l’estimation

13 juil. 2022 à 05:48Temps de lecture1 min
Par Sara Dumont

Josselyn vient vendre une affiche que sa sœur a reçue lorsqu’elle travaillait chez LU.

D’après Salomé, la commissaire-priseur, l’affiche publicitaire pour les petits beurres LU est d’époque parce qu’elle est ancienne. Mais elle ne date pas de 1897 puisque que dans le bas de l’affiche, on retrouve un tampon de 1939, d’autant plus que Firmin Buisseret, un illustrateur, lithographe et affichiste français, est décédé en 1925

© Tous droits réservés

Sur l’affiche, le petit écolier porte la légion d’honneur et cet écolier n’est autre que l’enfant de Firmin Buisseret. Celui-ci a reçu la légion d’honneur en 1904. C’est donc un clin d’œil pour s’auto-congratuler. Firmin Buisseret a utilisé ses enfants pour quasiment toutes ses affiches publicitaires. Salomé explique que c’est une affiche ancienne mais on peut encore la retrouver dans le commerce. Le petit beurre a plusieurs significations : les 4 coins du biscuit représentent les 4 saisons, les 24 trous correspondent aux 24h de la journée et les 52 dents correspondent aux 52 semaines de l’année.

© Tous droits réservés

En salle des ventes, la bataille est rude

Les acheteurs commencent les enchères à 50€ et très vite, on atteint l’estimation de base, soit 300€. La bataille fait rage entre Damien, Marie, Bernard et François : 350€, 400€, 420€, 450€, 480€, 500€, 550€, 580€, 620€, 700€, 750€. Damien décide alors de se retirer. François relance à 780€. Marie ne lâche rien et propose 800€. Et la bataille repart de plus belle :  820€, 850€, 880€, 900€, 950€. Marie fait une offre à 1000€. Bernard en propose 1050€, Marie ajoute 50€ de plus et Bernard lui dit que ça ne sera pas suffisant car il relance à 1120€. Marie ne lâche pas et annonce la somme de 1150€. Bernard ajoute encore 30€ et cette fois, Marie lui dit qu’elle n’a plus envie de jouer. Josselyne fait donc une excellente affaire avec une affaire conclue à 1180.

Articles recommandés pour vous