Regions Hainaut

Une tiny house comme logement d’urgence au CPAS de Mons

Le projet Interreg a permis de livrer une tiny house au CPAS de Mons.

© RTBF

17 oct. 2021 à 15:15 - mise à jour 18 oct. 2021 à 13:17Temps de lecture1 min
Par Denis Vanderbrugge

Elle est plantée sur ses quatre roues dans la pelouse du CPAS de Mons. Avec ses cinq mètres de long, deux de large, la tiny house paraît bien modeste. Mais à l’intérieur, tout y est. A l’entrée, un coin salon, un coin cuisine. Au fond une mezzanine pour mettre un lit au-dessus de l’espace salle de bain toilette. La petite maison deviendra une solution d’urgence et de transit. De quoi loger l’espace de quelques semaines seulement des personnes en difficulté qui ne trouveraient pas de toit.

Dix demandeurs d’emploi sur le pont

Cette tiny house livrée au CPAS de Mons, c’est en fait la finalité d’un projet européen Interreg mêlant social et formation. Pendant un an, dix demandeurs d’emploi wallons et français se formant à l’éco-construction l’ont fabriquée. Un partenariat gagnant-gagnant : l’objectif étant de mettre à l’emploi des gens dans un secteur en demande, tout en fabriquant une solution de logement à moindre coût. Sans main-d’œuvre à payer, la petite maison sur roues n’aura finalement coûté que 20 mille euros.

"Le CPAS et d’autres sociétés de logements sont en manque de solutions. En Wallonie, on va même manquer de 200 mille logements d’ici 2026", explique Sébastien Ernotte, membre du "cluster éco-construction", l’un des partenaires du projet. "Nous pensons vraiment que les tiny house peuvent être une partie de la réponse. "

Parmi les apprentis qui ont participé au projet, une majorité a déjà trouvé un emploi dans le secteur de l’éco-construction. Une deuxième session de formation est donc en passe de s’ouvrir. Elle permettra de livrer une deuxième tiny house au CPAS de Mons l’année prochaine.

Archive du JT du 28 janvier 2021

Tiny house : Un atelier bruxellois de fabrication

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Repérer les logements vides grâce aux consommations d’eau et d’électricité, une piste pour lutter contre la crise du logement ?

Regions Liège

Articles recommandés pour vous