RTBFPasser au contenu
Rechercher

Environnement

Une tempête de neige "historique" paralyse le nord-est des Etats-Unis

Des passants dans un Times Square sous la neige, à New York, le 29 janvier 2022
29 janv. 2022 à 16:50Temps de lecture2 min
Par AFP

Quelque 70 millions d'Américains sont la proie samedi d'une tempête de neige "historique" dans le nord-est des Etats-Unis où un vent puissant et glacial paralyse les transports et a pu provoquer la mort d'une automobiliste au nord de New York.

Au cœur du blizzard glacial, New York s'est réveillée avec plus d'une dizaine de centimètres de neige dans des rues balayées par des courants d'air impressionnants. A Times Square, les écrans géants de publicité forment un halo de lumière écarlate à travers la tempête de neige.

Dans le quartier branché de Cobble Hill, à Brooklyn, les trottoirs sont quasiment déserts, recouverts d'au moins 30 cm de neige. Une partie des commerces sont fermés. "Happy Snow Day!" ("Joyeux jour de neige !"), lance quand même un habitant du quartier, tout sourire, en sortant d'un des petits immeubles en brique typiques du quartier, aux toits blanchis.

Le nouveau maire de New York Eric Adams s'est filmé samedi matin dans le quartier du Bronx en exhortant ses concitoyens à rester chez eux et en prévenant que "Mère Nature a tendance à faire ce qu'elle veut".

Etat d'urgence

L'état d'urgence a été décrété pour les Etats de New York et du New Jersey et la gouverneure de New York Kathy Hochul a demandé de limiter les déplacements mais de remplir quand même les voitures d'essence, d'eau et de couvertures.

Au nord de la métropole new-yorkaise, sur Long Island ce sont déjà 25 cm qui s'accumulent. Les lignes de trains régionaux sont partiellement à l'arrêt, et une femme a été retrouvée sans vie dans sa voiture selon des médias locaux.

Dans le comté huppé de Weschester, au nord du Bronx, les chasse-neige s'activent depuis l'aube pour dégager les routes.

Le service météo national (NWS) prévoit des rafales de vent d'une vitesse de 80 à 120 km/h et a mis en garde contre "des conditions de déplacement presque impossibles" dans le nord-est des Etats-Unis.

Le NWS pronostique aussi des températures polaires dans la nuit de samedi à dimanche et des coupures de courant, habituelles chaque hiver quand la puissance du vent ou le poids de la neige arrachent les lignes électriques.

Des milliers de vols annulés

Côté transports, quelque 3.500 vols ont été annulés pour samedi, et 700 déjà pour dimanche, à l'arrivée ou au départ du pays, selon le site de suivi aérien FlightAware.

A Boston, la grande ville de la Nouvelle-Angleterre, la nouvelle maire Michelle Wu a prévenu à la télévision que "la tempête allait être "historique" et "très mauvaise" et des habitants du Massachusetts se sont rués dans les magasins pour acheter des pelles afin de déneiger les trottoirs, une obligation.

Même au sud, en Floride, d'habitude tropicale, des alertes pour le gel ont été lancées avec le risque de faire chuter de leurs arbres les fameux iguanes pesant jusqu'à neuf kg.

Cette tempête de neige est déjà la deuxième de l'année sur l'Est nord-américain, après celle qui avait enveloppé début janvier des régions allant de l'Etat de Géorgie jusqu'au Québec.

 

 

Sur le même sujet

Tempête hivernale aux États-Unis : des dizaines de milliers de foyers privés d’électricité

Monde Amérique du Nord

"Bombe cyclonique" aux Etats-Unis : Boston sous 60 cm de neige, du jamais-vu depuis 2003

Monde Amérique du Nord

Articles recommandés pour vous