RTBFPasser au contenu

Santé physique

Une start-up indienne œuvre pour le "droit à la sieste" et autorise une demi-heure de repos à ses salariés

Une start-up indienne œuvre pour le "droit à la sieste" et autorise une demi-heure de repos à ses salariés.
12 mai 2022 à 12:001 min
Par RTBF avec AFP

En Inde, Wakefit, le spécialiste de la vente de matelas, souhaite intégrer la sieste au programme de ses employés. Un créneau d'une demi-heure en début d'après-midi pour permettre à ces derniers "de rester performant sur la deuxième partie de la journée".

Gadget ou réel atout bien-être ?

La start-up indienne Wakefit débloque un temps de sieste pour ses employés. Dans une note interne mise en ligne le 5 mai sur Twitter, le co-fondateur de l'entreprise Chaitanya Ramalingegowda écrit vouloir "passer à la vitesse supérieure" et améliorer sa politique du "droit à la sieste". 

L'entreprise, spécialiste de la vente de matelas en ligne, bloque officiellement le calendrier de ses salariés. En début d'après-midi, les employés pourront s'allonger une demi-heure : "À partir de maintenant, vous avez le droit de faire une sieste entre 14h et 14h30", a déclaré le co-fondateur dans son mail. 

Loading...

Comme la semaine de travail de quatre jours, la sieste au bureau est un marronnier du monde du travail. L'illustration ultime du bien-être en entreprise.

Selon plusieurs études, dont celle de la NASA, 15 à 30 minutes de sieste améliorent la vigilance et la performance au travail. 

D'autres compagnies avant Wakefit l'ont adoptée. Chez Google, des salles dédiées et des coins pour les siestes font partie des structures depuis des années. Les entreprises PwC ou encore Uber ont également installé des cabines de siestes ou des salles équipées. 

Dans son mail interne, le PDG de l'entreprise spécialiste du repos annonce également travailler sur des cabines de siestes pour créer "l'environnement de sieste parfait" pour ses employés. 

Sur le même sujet

15 juin 2022 à 11:43
2 min
28 mars 2022 à 13:06
1 min

Articles recommandés pour vous