Regions Namur

Une section de para-hockey ouvre à Namur : "On veut montrer à ces enfants qu’ils sont capables d’accomplir plein de choses"

Le Hockey Namur aimerait accueillir une dizaine d’enfants à chaque entraînement.

© Louis Matagne

27 sept. 2022 à 15:21Temps de lecture1 min
Par Louis Matagne

Le Hockey Namur lançait ce vendredi sa section de "para-hockey", réservée à des enfants et adolescents atteints de handicap. "Cela fait deux ans qu’on réfléchit au projet, mais il a été freiné par la pandémie", explique Jean-Paul Forton, en charge du projet pour le Hockey Namur. "La structure est à présent en place, et nous pouvons accueillir une dizaine d’enfants par séance." Les entraînements ont lieu le vendredi, entre 16h30 et 17h30, sur un terrain du club. Le programme a été pensé pour des enfants âgés de 6 à 18 ans, mais il se veut inclusif et ouvert à tous.

Apprendre les bases

Le premier entraînement a déjà attiré 4 adolescents atteints d’autisme et de handicap mental. "Je n’ai pas encore reçu de formation spécifique, mais j’ai de l’expérience avec les jeunes, et nous avons eu de la documentation à disposition", explique Delphine, étudiante en droit et ancienne joueuse du club, qui fait partie de l’équipe encadrante. Ce jour-là, elle s’occupe personnellement d’un adolescent autiste, à qui elle apprend les bases du sport, le maintien de la crosse et la science du déplacement. "C’est particulier, il faut répéter plus souvent, être patient et pédagogue, parfois adapter le vocabulaire lié au hockey." Dans un premier temps, le but n’est pas de mener ces jeunes vers la compétition, mais bien de leur permettre de s’épanouir individuellement. "L’objectif c’est le divertissement, de montrer à ces enfants qu’ils sont capables d’accomplir plein de choses. Et qui sait, l’esprit d’équipe et compétition viendra peut-être par après."

Le bonheur des parents

Au bord du terrain, les parents sont rapidement rassurés par le sérieux de la prise en charge. Dominique, maman de Diego et Benoit : "C’est très compliqué de trouver des projets inclusifs et bienveillants, où on accepte les comportements parfois étonnants de nos enfants. Pourtant c’est important, ça leur donne l’occasion de rencontrer d’autres jeunes et d’être dans la normalité."

Jusqu’au vendredi 14 octobre, les entraînements sont gratuits, sans engagement. Une cotisation réduite sera ensuite demandée.

Sur le même sujet

Présidence de la FIH : Marc Coudron devancé par le Pakistanais Tayyab Ikram à l’élection du président de la FIH, "Une défaite 5-0, claire et nette"

Hockey

Hockey Pro League : Les Red Panthers partagent avec l'Allemagne (3-3) et empochent le bonus, défaite des Red Lions face à l’Allemagne

Hockey

Articles recommandés pour vous