RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Bruxelles

Une salle d’arcade s’installe dans le centre de Bruxelles

08 déc. 2021 à 15:44Temps de lecture1 min
Par Belga

Le premier Gamestate de Belgique a ouvert ses portes mercredi dans la zone piétonne de Bruxelles, sur le boulevard Anspach. La salle d’arcade propose aux visiteurs et visiteuses une cinquantaine de jeux vidéo et autres activités.

Les salles d’arcade Gamestate sont extrêmement populaires aux Pays-Bas. Celle d’Amsterdam a, par exemple, accueilli environ 250.000 personnes l’année dernière. Le concept vient d’Amérique, où les grandes salles d’arcade sont établies depuis longtemps. Huit salles de jeu Gamestate sont désormais ouvertes aux Pays-Bas, l’Allemagne en a ouvert une il y a quinze jours et c’est à présent le tour de Bruxelles.

Pour les fans de jeux mais aussi les néophytes

Gamestate veut attirer à la fois les fans de jeux et les néophytes. De nombreux classiques du jeu vidéo sont disponibles comme Pong, Moto GP, Pacman, Mario Kart ou Tomb Raider. Mais aussi des jeux mécaniques tels que du airhockey ou du flipper. Munis d’une carte chargée avec de l’argent, les joueurs et joueuses peuvent gagner des points en s’amusant avec différents jeux. Ces points peuvent ensuite être dépensés pour obtenir des prix.

L’accès est autorisé à tout âge mais les mineurs doivent être accompagnés d’un adulte. "Nous faisons ça pour ne pas devenir une garderie. Sinon, les parents déposent leurs enfants et vont faire leurs courses", explique Roel Veltmeijer, administrateur délégué de Gamestate. La salle de jeux ouvre tous les jours à midi. L’accès est limité pour éviter les files d’attente.

Après Bruxelles, l’ouverture d’une salle à Anvers est également envisagée. "Nous avons déposé, la semaine dernière, une demande de permis pour la plus grande salle de jeux d’Europe à Anvers. Nous envisageons aussi d’autres villes comme Gand, Liège ou Louvain", a ajouté M. Veltmeijer.

Sur le même sujet...

Archive : JT du 05/12/2020

Jeux vidéos : Objets parfois cultes mais aussi culturels

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Le jeu d’arcade tente un retour dans la capitale

On n'est pas des pigeons

Articles recommandés pour vous