Santé & Bien-être

Une plante de tabac génétiquement modifiée produit de la cocaïne dans ses feuilles

© Getty Images

Une nouvelle plante de tabac, génétiquement modifiée, est capable de produire de la cocaïne à l’intérieur de ses feuilles.

Une nouvelle étude, publiée par l’American Chemical Society, explique comment des scientifiques ont réussi à recréer la biochimie productrice de cocaïne de la plante de coca à l’intérieur des feuilles d’une sorte de tabac.

Une équipe de chercheurs de l’Institut de botanique de Kunming en Chine s’est demandé s’ils pourraient reproduire ce que la plante de coca Erythroxylum fait naturellement : de la cocaïne. C’est dans Nicotiana benthamiana (une plante parente du tabac) que Sheng-Xiong Huang et ses collègues ont donc réussi à produire deux enzymes (appelées EnMT4 et EnCYP81AN15) qui génèrent de la cocaïne lorsque les feuilles sont séchées.

Ils ont pu récolter 400 nanogrammes de cocaïne par milligramme de feuilles séchées, c’est-à-dire 25 fois moins que ce que produisent les feuilles de coca.

Sheng-Xiong Huang précise : "À l’heure actuelle, la production disponible de cocaïne dans le tabac n’est pas suffisante pour répondre à la demande à grande échelle." Leur but n’étant pas de produire de la drogue à vendre dans les rues mais bien de satisfaire le marché médical. Comme le souligne le New Scientist, la reproduction de l’intégralité de la voie biochimique dans une autre plante pourrait aider à fabriquer un médicament pour diverses chirurgies au niveau des muqueuses, notamment en ophtalmologie. De plus, la création de cocaïne comme drogue est beaucoup plus efficace et moins coûteuse à partir des feuilles de coca, donc cette découverte ne permettra pas de développer le trafic de cocaïne mondial.

Inscrivez-vous à la newsletter Tendance

Mode, beauté, recettes, trucs et astuces au menu de la newsletter hebdomadaire du site Tendance de la RTBF.

Articles recommandés pour vous