RTBFPasser au contenu
Rechercher

Régions Brabant wallon

Une piscine à Wavre, mais quand? La majorité ne renonce pas au projet mais va revoir ses ambitions à la baisse

Quelle piscine pour Wavre? Le projet initial est abandonné, la ville réfléchit à une solution moins coûteuse.
21 déc. 2021 à 11:56Temps de lecture2 min
Par Hugues Van Peel

Lors de la présentation du budget 2022 de la ville de Wavre ce mardi, la majorité s’est exprimée sur le dossier controversé de la nouvelle piscine. La semaine dernière, nous apprenions que l’investissement n’apparaissait plus dans le plan d’entreprise 2022-2026 de la Régie communale autonome des Sports. Mais cela ne veut pas dire que le projet est abandonné, selon les autorités communales.

"Nous sommes bien conscients de la nécessité de doter Wavre d’une piscine qui permettrait aux enfants des écoles d’apprendre à nager, indique Françoise Pigeolet, bourgmestre. Et je vous rassure, cette volonté est toujours bien au cœur de nos réflexions. Le tout est de prendre la mesure des choses et de ne pas foncer tête baissée. L’époque pas si lointaine des vaches grasses est passée."

Une piscine, mais pas d'agenda

Wavre va donc revoir ses ambitions à la baisse, compte tenu du contexte. Le projet initial, très séduisant, devait coûter quatorze millions d’euros (dix millions sur fonds propres et quatre millions de subsides provinciaux). Mais les finances communales, mises à mal par la crise sanitaire notamment, ne permettent plus une telle dépense.

Il y a quelques mois, un autre piste a dès lors été explorée, plus simple et plus raisonnable: commander une piscine "clé sur porte" de 25 mètres sur 21. Un projet estimé à 7,5 millions (hors TVA) au bas mot, sans compter un déficit d’exploitation annuel de 500.000 euros. Encore trop cher, à moins d'augmenter les impôts, ce qui n'est pas envisageable pour la majorité.

Le collège et la Régie communale des Sports ont donc à nouveau remis l’ouvrage sur le métier, mais on n’en saura pas plus. Quel type d’infrastructure? A quel endroit? Et pour quel prix? C'est prématuré, nous dit-on. La bourgmestre refuse par ailleurs de s’engager sur un calendrier, répétant simplement que la législature est loin d’être terminée et que le plan d’entreprise de la Régie peut être modifié chaque année. Le projet de piscine, promis depuis presque dix ans, reviendra donc un jour, mais quand? Patience!

D'autres projets en suspens

Notez que la piscine n'est pas le seul projet à avoir été reporté. C'est aussi le cas de la grande plaine de jeux inclusive (accessible à tous les publics) qui devait être construite à côté du stade Justin Peeters. Elle est en suspens et on ne sait pas jusqu'à quand.

Dans son programme d'investissements pour 2022, la majorité a tout de même prévu un montant de 16 millions d'euros pour la rénovation de l'hôtel de ville et de l'église Saint-Jean-Baptiste, considérée comme urgente.

Articles recommandés pour vous