JO d'hiver - Pékin 2022

Une oeuvre de Tchaïkovski comme hymne pour les athlètes russes aux JO de Tokyo

Les athlètes russes qui participeront aux JO sous bannières neutres auront comme hymne un concerto de Piotr Tchaïkovski.

© KIRILL KUDRYAVTSEV - AFP

22 avr. 2021 à 15:50 - mise à jour 22 avr. 2021 à 15:50Temps de lecture2 min
Par Belga

Un extrait du premier concerto pour piano du compositeur russe du 19e siècle, Piotr Tchaïkovski remplacera aux JO de Tokyo l’hymne officiel de la Russie, suspendue pour cause de sanctions antidopage, a annoncé jeudi le Comité olympique russe (ROC).

"Un extrait du premier concerto pour piano et orchestre de Piotr Tchaïkovski sera joué en l’honneur des victoires de nos athlètes", a affirmé le ROC dans un communiqué cité par les agences de presse russes, ajoutant avoir reçu l’autorisation du Comité international olympique (CIO).

Selon le Comité russe, le CIO doit "envoyer dans un avenir proche les lettres appropriées aux fédérations internationales des sports olympiques" pour leur signifier cette décision. La même oeuvre représentera la Russie au Jeux d’hiver de Pékin, a précisé le ROC.

Les autorités russes avaient espéré faire jouer à la place "Katioucha", célèbre chanson patriotique souvent utilisée lors de défilés militaires, mais ce choix avait été refusé car trop lié à la Russie.

L’ouverture du premier concerto pour piano et orchestre de Piotr Tchaïkovski (1840-1893), le plus célèbre des compositeurs nationaux, avait déjà été utilisée en mars pour les podiums russes aux championnats du monde de patinage artistique de Stockholm.

La semaine dernière, la Russie a présenté les tenues "neutres" que porteront ses sportifs, approuvées par le CIO. Si la tunique ne devait pas représenter le drapeau russe, les trois couleurs choisies (blanc, bleu, rouge) sont bien celles du pays et la tenue se distingue peu de celles des précédents JO.

"Le drapeau national est une motivation importante pour nos victoires sportives et malheureusement, nous ne pouvons pas l’utiliser. Mais même sans, pas besoin de beaucoup d’imagination, il est facile de distinguer les couleurs de notre drapeau", avait commenté durant la présentation le président du ROC, Stanislav Pozdniakov.

Près de 350 athlètes russes seront aux Jeux Olympiques de Tokyo cet été, avait estimé il y a une semaine Stanislav Pozdnyakov.

Reportés d’un an en raison de la crise sanitaire du coronavirus, les Jeux Olympiques de Tokyo doivent se dérouler du 23 juillet au 8 août.

Les sportifs russes qui peuvent prouver qu’ils pratiquent leur sport sans se doper participeront aux prochaines épreuves olympiques sous le nom de Team ROC. Le nom de Russie, le drapeau russe et l’hymne national russe sont interdits à la suite de la suspension pour la fraude généralisée au dopage durant les Jeux d’hiver de Sotchi.

Le TAS avait réduit en décembre dernier la suspension de la Russie de toutes compétitions internationales de quatre à deux ans pour dopage d’État organisé, mais a interdit aux officiels russes incriminés de siéger dans des institutions sportives jusqu’au 17 décembre 2022.

Articles recommandés pour vous