RTBFPasser au contenu

Exposition - Musées

Une nuit au Château de Versailles, ça vous tente ?

Une nuit au Château de Versailles, ça vous tente ?
07 juil. 2021 à 09:422 min
Par RTBF Culture et AFP

Dormir dans un musée, on en a tous rêvé. C’est désormais possible. De plus en plus d’établissements culturels proposent aux amateurs de prolonger leur visite en y passant la nuit. Une façon originale de diversifier leurs revenus après plus d’une année de vache maigre.

Si des millions de personnes se rendent au château de Versailles chaque année, seule une poignée a eu la chance d’y rester après la fermeture. Ils risquent d’être maintenant plus nombreux grâce au Grand Contrôle, le nouvel hôtel du groupe Airelles.

Cette propriété a été construite en 1681 par l’architecte favori de Louis XIV et référence du classicisme français, Jules Hardouin-Mansart. Située au cœur du Château, elle abrite dorénavant quatorze chambres et suites meublées avec du mobilier d’époque, ainsi qu’un spa et une piscine intérieure. Les privilégiés y séjournant pourront également profiter d’un restaurant gastronomique signé Alain Ducasse, dont le service a été revisité pour reprendre les classiques royaux.

Cette impressionnante suite était autrefois la résidence de l’écrivain et philosophe Madame de Staël.

Visites privées et maison démontable

Mais ce n’est pas le clou du spectacle. Les hôtes du Grand Contrôle auront l’opportunité de visiter le château de Versailles, loin de la foule et du public. Le matin, un guide privé leur dévoilera les secrets du domaine du Trianon. Ils finiront leur journée avec une promenade nocturne dans les pièces qui font la renommée de Versailles, dont les Grands Appartements, la Galerie des Glaces et la Chapelle Royale. Un luxe qui a un coût : comptez entre 1500 euros et 10.000 euros pour une nuit pour deux personnes dans l’établissement.

Chambre à coucher.
Motifs inspirés du Petit Trianon, où l’ancienne reine Marie-Antoinette a vécu. Suite de Madame de Staël.
Piscine intérieure.
Chambre avec vue.

Si le Grand Contrôle parie sur le charme du classicisme français, la Fondation CAB a confié ses chambres d’hôtes à Saint-Paul-de-Vence à Charles Zana. L’architecte et designer a entièrement rénové cette ancienne maison des années 1950 où la Fondation de l’homme d’affaires belge, Hubert Bonnet, présente sa collection permanente d’œuvres d’art minimale et conceptuelle. A l’intérieur, un lieu de vie avec plusieurs espaces de vie, une librairie boutique, un restaurant et quatre chambres où les amateurs d’art peuvent passer la nuit. Leur prix ? Entre 200 et 250 euros. Les visiteurs devront toutefois payer 750 euros s’ils veulent séjourner dans une maison démontable que Jean Prouvé avait conçue en 1944 suite à des bombardements allemands en Alsace.

Loading...

Se rapprocher du public

Passer la nuit dans une institution muséale n’est toutefois pas une idée nouvelle. Pour les trente ans de sa pyramide, le Louvre s’était associé à la plateforme communautaire de location Airbnb pour proposer à deux gagnants de dormir dans ses galeries. Un coup d’éclat pour le musée le plus visité du monde, qui souhaite malgré tout rajeunir sa clientèle. "L’établissement descend de son piédestal et recrée de la proximité avec ses visiteurs, comme l’ont fait auparavant les marques de luxe avec leurs consommateurs", avait déclaré au Monde Christophe Rioux, qui enseigne le marketing des industries culturelles à Sciences Po.

Loading...

Le Rijksmuseum d’Amsterdam avait testé cette stratégie en 2017, lorsqu’il a autorisé son dix millionième visiteur à passer la nuit dans sa galerie d’honneur, à quelques mètres de la "Ronde de nuit" de Rembrandt. Une soirée agitée pour l’heureux chanceux, qui n’aurait pas fermé l’œil de la nuit.

Si ces expériences sont organisées de façon exceptionnelle par certains musées, d’autres comme le Natural History Museum de Londres et l’American Museum of Natural History de New York le font beaucoup plus régulièrement. Beaucoup ne sont plus organisées en raison de la pandémie, mais reprendront lorsque la situation sanitaire le permettra. Ne rangez donc pas votre sac de couchage tout de suite.

A lire aussi : Un Néerlandais passe la nuit dans un musée seul avec un chef-d’œuvre de Rembrandt

Loading...

Articles recommandés pour vous