France: une nouvelle affaire pourrait inquiéter François Fillon

Une nouvelle affaire pourrait inquiéter Fillon

© THOMAS SAMSON - AFP

29 janv. 2017 à 13:12 - mise à jour 29 janv. 2017 à 13:12Temps de lecture1 min
Par RTBF avec Belga

Le candidat de la droite à la présidentielle française, François Fillon, aurait détourné de l'argent provenant de fonds publics lorsqu'il était sénateur, selon des médias français, des accusations qui s'ajoutent à la retentissante affaire d'emploi fictif visant son épouse. Dans ce contexte troublé, le Sartois tient un meeting à Paris ce dimanche.

Le Journal du dimanche affirme qu'entre 2005 et 2007, quand il était sénateur, "François Fillon a perçu sept chèques à son nom", un par trimestre, pour "un montant total de l'ordre de 21 000 euros" correspondant à des "reliquats de crédits d'assistants".

Selon le site d'information en ligne Mediapart, l'ex-Premier ministre "s'est mis dans la poche une partie des crédits théoriquement réservés à la rémunération d'assistants, grâce à un système de commissions occultes". Samedi soir, Mediapart estimait que les "sommes siphonnées" ne dépassaient "sans doute pas les 25 000 euros".

De nouvelles accusations qui tombent mal pour le candidat de la droite, empêtré dans l'affaire d'emplois présumés fictifs de son épouse Penelope et qui devait tenter dimanche de relancer une campagne en berne par un grand meeting à Paris.

Contacté dimanche matin par l'AFP, l'entourage de François Fillon a dit qu'il ne faisait "aucun commentaire sur une affaire judiciaire en cours".

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous