RTBFPasser au contenu
Rechercher
Icône représentant un article video.

Le 8/9

Une Montoise remporte le premier prix de bodypainting à la Japan Expo de Paris

Véritable art, Anna Grisoni pratique le bodypainting depuis quatre ans parmi ses autres activités professionnelles. Cette technique qui consiste à transformer les corps en œuvre d’art demande une bonne feuille de route et concentration pour ne pas se perdre et terminer le travail dans les temps.

Enseignante à l’académie à Mons, elle était l’invitée de Cyril dans le 8/9 continue pour évoquer cette forme moderne de peinture corporelle qui fait son quotidien et la manière dont s’est déroulée la compétition qu’elle a remportée cette année pour sa deuxième participation. En 2019, Anna avait terminé à la deuxième place du concours.

Cette seconde participation était plus libre : peinture, pinceaux, pistolet à peinture et prothèses étaient autorisés… Mais aussi un ventilateur par cette chaleur pour éviter de devoir recommencer le travail à cause de la transpiration. Dans ce type de concours qui est chronométré, Anna disposait de cinq heures (au lieu de 6 heures habituellement) mais cette fois sans assistant. "C’était un vrai challenge car aucune aide ne pouvait m’être apportée et la chaleur était un facteur supplémentaire au concours car il fallait que le modèle reste en état de fraîcheur durant toute la durée de la compétition". Parmi ses astuces pour réussir, Anna révèle que le choix du modèle est important, il doit "coller" à la création que l’on a envie de créer et être habitué à cela pour éviter les malaises. "Je veille toujours au confort de mes modèles".

Retrouvez plus de chroniques et d’invités dans Le 8/9 et Le 8/9 continue tout l’été de 8 heures à 11 heures sur VivaCité et La Une.

Loading...

Sur le même sujet

Le mot le plus long de la langue française n’est pas celui que vous croyez

Le 8/9

Kristofer raconte une anecdote sur "N’oubliez pas les paroles"

Le 8/9

Articles recommandés pour vous