RTBFPasser au contenu
Rechercher

Monde

Une militante proche du groupe Pussy Riot arrêtée en Croatie

Les activistes russes et membres des Pussy Riot Maria Alikhina (au centre) et Lucy Stein des Pussy Riot (gauche) écoutent l’avocate Lina Budak durant une conférence de presse devant la prison de Zagreb.
01 juin 2022 à 15:57Temps de lecture1 min
Par Belga

Une militante russe qui accompagne le groupe contestataire punk russe Pussy Riot en tournée européenne pour dénoncer l’invasion russe de l’Ukraine a été arrêtée en Croatie en vertu d’un mandat d’arrêt émis par le Turkménistan, ont annoncé des membres du groupe.

Aisoltan Niyazova, d’origine turkmène, a été arrêtée dimanche par la police aux frontières croates lorsqu’elle entrait dans ce pays en provenance de la Slovénie, a expliqué Maria Aliokhina, une des membres du groupe, lors d’une conférence de presse devant une prison de Zagreb.

Le groupe, qui a démarré une série de concerts pour dénoncer la guerre en Ukraine et récolter des fonds au bénéfice des organisations aidant l’Ukraine, s’est produit lundi soir dans la capitale croate.

Quelques jours plus tôt, Niyazova avait été brièvement arrêtée en Slovénie en vertu du même mandat d’arrêt d’Interpol émis en 2002 par le Turkménistan, pays d’Asie centrale, l’un des plus fermés de la planète.

Une avocate croate de la militante mise en détention, Lina Budak, a expliqué que Niyazova avait déjà été jugée en Russie pour des faits qui lui sont reprochés par les autorités turkmènes et qu’elle avait purgé une peine de six ans de prison en Russie.

Selon des médias croates, Niyazova serait recherchée pour détournement de fonds de la Banque centrale turkmène.

"Elle ne peut pas être rejugée, extradée ou purger une nouvelle peine" pour les mêmes faits, a affirmé l’avocate, en expliquant qu’elle allait faire appel de la décision de la mise en détention de Niyazova en vue de son extradition.

Selon l’avocate, il s’agit des "poursuites politiques" parce que le père de la militante avait été arrêté en tant qu’opposant politique et tué en prison.

Articles recommandés pour vous