RTBFPasser au contenu

C'est vous qui le dites

Une maraudeuse et un SDF chassés par un restaurateur : comprenez-vous sa réaction ?

Une maraudeuse et un SDF chassés par un restaurateur : comprenez-vous sa réaction ?

Un restaurateur a éloigné un SDF et des maraudeurs parce qu’ils étaient devant sa terrasse. Dans La Capitale de ce matin, une maraudeuse qui vient en aide à des SDF en leur apportant des repas ou des boissons chaudes explique avec étonnement ce qu’elle a vécu devant un établissement de la Région bruxelloise. Alors qu’elle vient en aide à un homme dans la rue, le patron d’un établissement leur demande d’aller plus loin pour ne pas rester devant sa terrasse. De son côté, le patron justifie sa demande par le fait que selon lui, il ne s’agissait pas d’un SDF et que de toute façon, les sans-abri provoquent parfois des nuisances qui font fuir la clientèle.

Vous comprenez la réaction du patron ? C’est la question que l’on vous posait ce matin dans "C’est vous qui le dites".

Voici quelques moments forts de l’émission…

Getty Images

"Faire un geste d’humanité"

André, un auditeur de Mouscron, est intervenu à ce sujet sur notre antenne : "Personnellement, à la place du restaurateur, je lui aurais offert un repas et je lui aurais demandé d’aller manger plus loin. Ce type d’action aurait montré de l’humanité. C’est vrai que les sans-abri sont nombreux, mais il faut permettre à ces personnes de remonter la pente. Ce restaurateur aurait dû faire un geste d’humanité au lieu de le renvoyer radicalement comme il l’a fait, il se serait senti moins humilié. "

Getty Images

"Il y a toujours des restes dans les restaurants"

Du côté de Mariembourg, Marie nous partage son avis : "Je trouve que le patron a été égoïste. Il aurait pu lui offrir un repas et une boisson chaude, et lui dire d’aller manger plus loin. En fin de journée, il y a toujours des restes dans les restaurants."

Getty Images

"S’il en aide un, il en aura plusieurs le lendemain"

Le débat se termine à Boussu avec Marilyn : "Je le comprends. Si j’étais restauratrice, j’aurais fait la même chose. C’est une dégradation de l’espace. C’est malheureux, il y a de gens qui sont vraiment dans le besoin, mais ce n’est pas une raison pour aller ennuyer les autres. S’il en aide un, il en aura plusieurs le lendemain. Il y a des associations qui s’occupent de ces personnes, ils n’ont pas à être devant les restaurants."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l’émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Sur le même sujet

22 janv. 2022 à 07:03
1 min
17 janv. 2022 à 10:53
2 min

Articles recommandés pour vous